Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 18:32

Coup de coeur d'or :


"La fin du monde" de Tirabosco et Wazem

Tout commence par un accident de voiture, un soir d'orage sur une petite route de campagne alors qu'une femme est prête à accoucher. Vingt ans plus tard, on découvre une jeune femme rêveuse, en mal de vivre, qui reste allongée toute la journée sur le tapis de son appartement. Elle pense à sa mère qu'elle n'a pas connue, alors que dehors une pluie discontinue annonce la fin du monde... Jusqu'au moment où elle se décide à sortir enfin pour aller rendre visite à son père à l'hôpital qui vient de tomber dans le coma ; commence alors pour elle une étrange aventure, un parcours initiatique qui va la conduire au plus profond d'elle-même.

    Wazem et Tom Tirabosco nous racontent ici une historie où l'élément liquide et les sentiments se retrouvent avec un aspect fantastique et surréaliste en plus. Récit étrange et fascinant, "La fin du monde" est un très beau livre, envoûtant et troublant et qui interroge sur la mort, le manque affectif lié à l'abandon, sur  le don de soi, et plus généralement sur le destin de chaque être.
    Mis en valeur par le trait charbonneux et la bichromie bleutée de Tirabosco, l'historie racontée par Wazem émeut, touche par son intimité et par ce qu'elle raconte malgré le ton assez désespéré et froid du récit.
    Bref, voici un livre d'une grande mélancolie, sombre mais au combien attirant qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page sans qu'il y ait pourtant le moindre élément de suspense à l'intérieur.


Coup de coeur d'argent :


"Notes" de Boulet

    Suite aux suggestions de ses fans et de ses proches, Boulet se décide enfin à publier les notes de 2004 et 2005 issues de son blog perso. On découvre page par page, des tranches de vie saupoudrées d'humour et de dérision. L'auteur, nous fait non seulement pleurer de rire mais il nous montre sa curiosité à explorer de nouvelles techniques. Acclamé par les critiques, cet album nous plonge dans un savant mélange de réflexions quotidiennes, de petits rêves et de grands délires, bref dans le n'importe quoi qui fait le charme et le succès de ce blog prolifique.

 

Coup de coeur de bronze :


"Tout seul" de Chabouté

Chabouté a encore frappé! 

    Né avec une malformation, un homme vit depuis sa naissance dans un phare. Seul depuis la mort de ses derniers proches, il s'évade au gré de son imagination avec l'aide d'un dictionnaire.

    Tout y est : le graphisme, le rythme, la mise en page, Chabouté ne laisse rien au hasard et le tout s'allie à merveille. Techniquement parfait : cadrage, scénario, graphisme. Même si la lecture est rapide elle n'en reste pas moins profonde. On referme le livre en ayant des rêves plein la tête. 

    Surprenant !

 


"Le petit prince" de Joann Sfar

    Dessine-moi un mouton ! C'est sûr, l'adaptation en bande dessinée du Petit Prince de Saint-Exupéry par Joann Sfar, a été la coqueluche littéraire de l'été. Prépublié dès fin juin dans Télérama, Gallimard à son tour lui rend hommage.

    Les premières réactions à l'annonce de cette adaptation ont été franchement négatives. Comme pour beaucoup, c'est un texte qui nous a marqués, aussi bien dans l'enfance que par la suite, et le voir décliné une fois de plus provoque l'écoeurement. A cela s'ajoutait d'autre interrogations : pourquoi mettre des images dessus alors que c'est justement cet au-delà des images et des apparences où se trouve cet essentiel invisible pour les yeux qui est au centre du livre ? Pourquoi vouloir l'« adapter en bande dessinée » avec des couleurs criardes et un enfant au sourire malicieux ?

 


"Bakuon Retto" de Tsutomu Takahashi

    Si vous êtes fan de motos des années 80 ce manga est pour vous sinon passez votre chemin. On savait les japonais capable d'aborder toutes sortes de sujets dans les mangas, ici c'est le cas, en s'intéressant au monde des motards, phénomène culturel au Japon.

    Que dire de celui-ci, si ce n'est  qu'il est sans intérêt et que la profusion de notes explicatives dissuade la poursuite de la lecture. De plus, le scénario très segmenté s'adresse à un public averti.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires