Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

27 juin 2006 2 27 /06 /juin /2006 18:08
Boulet prend la suite de Trondheim pour la série Zénith. Son dessin reste proche de celui de Trondheim en mieux (persos + expressifs, plus de détail). Cet album (5ème tome de la série Zénith) s'inscrit dans la continuité de la série. L'histoire est donc "classique" mais laisse un suspens insupportable: Herbert n'a plus le manteau du destin et le Donjon a changé de proprio, obligeant le gardien et son personnel à s'exiler le temps qu'une action en justice pour récupérer le Donjon aboutisse. Autre interrogation: un personnage a réussi à tenir l'épée du destin sans être brulé (comment ? mystère... ce n'est pourtant pas un ancien porteur de l'épée). Le sieur de la Cour brille par son implacabilité.
Cet album est donc "normal" comparé au reste de la série. J'ai trouvé que Boulet y ajoute une dimension plutôt dessin animé dans les procédés et l'humour utilisés. Selon moi, Boulet et sa touche perso plutôt DA conviennent parfaitement à l'univers de la série. Je soupçonne les scénaristes d'être intervenus plus que d'habitude pour cet album (pour des raisons de cohésion de l'histoire surement).
J'aime bien son dessin et ses procédés qui restent simples mais plutôt efficaces mais je ne connais que ça de lui. L'album, lui, est une charnière dans la série Zénith (cf le 1er §) et le suspens à la fin est insoutenable."

Partager cet article

Repost 0
Published by Niort en bulles - Modsett - dans Albums - critiques et coups de coeur
commenter cet article

commentaires

IDO 28/06/2006 02:30

Pour la petite histoire, je me dois d'ajouter quetout a commncé ici et s'est terminé làBoulet, tu es le roi du blog BD