Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 22:01
Coup d'Coeur Or

Jeronimus (T1&2)

de Dabitch et Pendanx publiés chez Futuropolis.
Inspiré du roman Les naufragés du Batavia de Simon leys, cet album raconte l'histoire de Jeronimus Cornelisz, apothicaire hollandais aux idées libertaires, qui décide de tout quitter après la mort de son fils de la syphilis.
Il embarque en octobre 1628 sur le Batavia, navire de la compagnie hollandaise des Indes Orientales pour un long périple. La lenteur de la traversée engendrera des changements psychologiques sur Jeronimus qui va peu à peu se transformer en dictateur sanguinaire.
Ce récit véritable huit-clos en trois parties est magnifiquement mis en image par Pendanx qui s'est inspiré des Tableaux de grands maîtres hollandais du XVIIème siècle.
La symbiose du scénario et du graphisme a conquis à l'unanimité les lecteurs du club qui lui ont attribué la première place.

Coup d'Coeur Argent

Trompe la mort
second album d'Alexandre Clérisse était attendu après le succès du premier intitulé Jazz club.
Ce nouveau titre n'est pas aussi réussi mais nous plonge agréablement dans les aventures fantasques de Marcel, 85 ans, rescapé de la seconde guerre mondiale qui part à la recherche de son clairon abandonné au champ d'honneur.
On retrouve avec plaisir le dessin de Clérisse. Mais on regrette qu'il n'est pas poussé un peu plus loin le coté farfelu de la situation, freiné peut-être par le sujet : la guerre. 

Coup d'Coeur Bronze

St Germain, puis roulez vers l'Ouest!

Album tout en suggestion de Bruno Le Floc'h.

Paris 1963, Alexis, joueur de jazz, part à la poursuite de Mary, la femme de sa vie, qui vient de le quitter. Grâce à quelques indices qu'elle laisse derrière elle il prend la route direction Dinard. Son voyage sera parsemé de rencontre, notament de 3 femmes....

Ce road movie vaut principalement pour l'ambiance général qui s'en dégage. La simplicité de l'histoire concorde parfaitement avec le style dépouillé de Le floc'h. On regrette néanmoins le passage au grand format qui donne parfois un  effet case vide.

 

Point de rupture
Dans un monde post-apocalyptique deux groupuscules s'affrontent sur le marché de la drogue : le Conseil et la Junte. Chacun essayant de faire le plus d'addictes possible parmis les "unfralumpens" c'est à dire les plus pauvres de la société qui servent de vivier d'organe pour les plus riches.
Dans cet univer évolue Lisa tueuse à gage pour le Conseil, ayant perdu la mémoire depuis "l'accident" et Emil mercenaire à la solde de la Junte mais également ancien amant de lisa.
Tous deux ont une mission : tuer l'autre.
Cette histoire pleine d'action n'offre pas un scénario original mais reste un bon divertissement agrémenté d'un bon graphisme en noir et blanc.

 

Ikigami
Le manga de la sélection nous conduit dans un pays où pour faire apprécier la valeur de la vie à ses citoyens le gouvernement oblige les enfants entrant à l'école primaire de se faire vacciner. Le vaccin en question contient une capsule active qui tuera 1 jeune sur 1000 lorqu'il aura entre 18 et 24 ans.
On suit les débuts de M. Fujimoto jeune fonctionnaire chargé de remettre l'ikigami : le préavis de décès 24h avant la mort.
Bien que démarrant sur une idée originale, le principe de ce manga qui est de nous faire vivre les dernières heures de divers personnages risquent de lasser les lecteurs. En effet il existe un nombre infini d'histoires pouvant être raconter et la série peut devenir interminable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires