Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 00:21
Le 34e Salon de la bande dessinée a débuté jeudi à Angoulême et se termine ce soir. Le Niortais Ludovic Boyer est passionné par la BD. Avec d'autres, il a créé cet été l'association Niort en bulles.

Ludovic Boyer : «Un festival
de Ia bande dessinée en juin à Niort»

Aujourd'hui, le Niortais Ludovic Boyer est à Angoulême. Président de Niort en bulles, il travaille à l'organisation d'un festival en juin dans le chef-lieu deux-sévrien.

Le Niortais Ludovic Boyer, 43 ans, professeur d'histoire-géographie au collège Jean-Zay de Niort, préside l'association Niort en bulles, forte de 123 adhérents, depuis cet été. Il évoque sa passion.

• Comment êtes-vous venu à la bande dessinée?
"J'ai un rapport ancien à la bande des~iriée qui date du temps où j'effectuais mes études d'histoire-géographie. J'avais 18-20 ans et, alors que j'étais plutôt lecteur de romans, d'essais ou de biographies, j'ai découvert tout l'intérêt de la bande dessinée par le biais de l'apprentissage de récits historiques. C'est une chose que je. n'avais pas mesuré quand j'étais enfant ou adolescent .“

• Qu'est-ce qui vous a fasciné dans cette approche de la bande dessinée ?
"L'idée qu'on peut retranscrire une période historique avec des images autant qu'avec des mots. Il y a quand même une différence entre décrire une ville du Moyen Âge avec des mots et la voir sous ses yeux. Je me souviens d'une bande dessinée, maintenant ancienne, intitulée "Les Griffes du Marais" où l'on découvrait Niort. C'est aussi un moyen de voir les petites erreurs commises par le dessinateur ou le scénariste, un peu comme les anachronismes relevés dans tel ou tel film. J'ai aussi plongé mon nez dans les collections historiques de chez Glenat, dans "Les Chemins de Malfosse" ou "Les Tours de Bois Maury". Ce n'est qu'après que je me suis tourné vers la bande dessinée historique plus traditionnelle comme la série des Alix, Astérix ou Tintin. Progressivement, je suis devenu consommateur de bandes dessinées, puis collectionneur '.

• Combien d'albums possédezvous?
"J'en ai environ 4 000. Aujourd'hui, il devient de plus en plus difficile de se retrouver dans la profusion de titres qui sortent chaque année. Il y a eu une inflation incroyable. En 2007, on en est à 4000 sorties l'équivalent de ma collection - p'ar an. Il est impossible de tout lire. D'où la nécessité de sélectionner. Pour être un bon lecteur de BD dans l'époque contem'poraine, il faut trier, c'est-à-dire la presse spécialisée, fréquenter qn maximum de forums, avoir un bon libraire et un cercle d'amis passionnés qui vous font partager leurs coups de cœurs Niort en bulles est aussi née de cela ".

• De quand date la création de l'associatlon ?
"Elle est toute jeune. Pierre Chiron, Thibault et Guillaume Duhamel et moi même l'avons créée à l'été 2006. Son objet est de promouvoir la bande dessinée dans le Pays niortais. Aujourd'hui, elle compte 123 membres, de 16 à 60 ans, venus de tous horizons professionnels".

• Comment fonctlonne-t-elle ?
"Niort en bulles fonctionne sur le modèle des cafés philosophiques ou géographiques nous nous réunissons une fois par mois dans un caféet nous parlons des albums que nous avons lus dans les quatre semaines qui ont précédé. Dè plus en plus, nous établissons une présélection de quatre-cinq titres et, à la fin de la discussion, nous élisons l'album du mois que nous faisons connaître par le biais d'affiches à l'Hyd'ragon ou de proclamations sur notre blog".

• Quels sonf vos projets pour Niort en bulles?
"Nous travaillons ardemment sur la création d'un Festival niortais de bandes dessinées qui s'appellerait "Le Festival à deux bulles". Le dossier est déjà bien avancé puisque nous n'attendons plus que l'accord des collectivités partenaires  pour le rendre public. Il aurait lieu en juin et son président d'honneur en serait le Chizéen Guillaume Bouzard, bien connu dans le milieu pour son "The Autobiography of me too" ou "Plage Man".


• Que vous Inspire le Festival d'Angoulême ?
"Je n'y vais pas tous les ans, mais presque. Il faut vraiment. des circonstances exceptionnelles pour que je ne fasse pas le déplacement. Souvent, j'y vais le dimanche pour des raisons pratiques mais, de toute façon, il y a toujours du monde partout et tout le temps. J'assimile le Festival d'Angoulême à une super-production avec beaucoup d'événements, de strass et de paillettes. Le contact avec les auteurs n'y est pas toujours chaleureux, tant la pression des éditeurs y est forte".

• Avez-vous des super-héros?
"Non, je ne suis pas très comics américains. Mes références sont plutôt chez des héros du quotidien tels que les dépeignent un Manu Larcenet ou même un Lewis Trondheim, le président du jury d'Angoulême de cette année. Dans la production contemporaine de bande dessinée, si je devais retenir un personnage, ce serait Corto Maltese, qui a été déterminant pour moi. Le traitement du désert par Hugo Pratt m'a toujours beaucoup fasciné ".


Photos et propos recueillis par Laurent REGNIER
Courrier de l'Ouest - 28/01/2007


Partager cet article

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Evénement
commenter cet article

commentaires