Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 17:59

Le club de lecture de ce mois de mai a battu son record d’affluence. Les membres sont venus nombreux débattre de la sélection. Sans être victime de son succès, il a atteint ses limites en terme convivialité dans l’organisation actuelle. Il faut également le resituer dans son contexte, puisqu’il s’agissait du dernier évènement de l’association avant le Festival A2 Bulles. Cela n’a pas nui au débat qui fut d’ailleurs vif, animé et toujours aussi argumenté.


Les coups de coeur du mois de mai 2007


Coup de cœur OR :
"La France a peur de Nic Oumouk" se détache rapidement de la sélection pour faire la quasi unanimité des lecteurs. Manu Larcenet nous livre un nouvel album hilarant et facilement accessible. Ce deuxième tome foisonne de bonnes idées avec des clins d’œil à l’actualité et des situations jouissives. Entre autre, le gag sur les poules en fil rouge de l’album est particulièrement réussi. La deuxième partie de l’album fleure bon la campagne et l’inspiration de Jean-Yves Ferry. Bien meilleur que "Total souk pour Nic Oumouk", à consommer donc sans modération.







Coup de cœur ARGENT : Le premier album de Cmax, "Kamila", fut l’occasion d’animer la discussion. La lecture de cet ouvrage a généré des avis contrastés avant finalement de le faire accéder à la deuxième marche du podium. Le scénario souffre de personnages excessivement stéréotypés et l’histoire est empreinte de nombreux clichés. Ces défauts souvent rédhibitoires sont sans doute imputables à la jeunesse de l’auteur et ont donc suscités la clémence des lecteurs. A l’opposé le graphisme est intéressant et novateur. Le travail en noir et blanc est remarquable. Au final, l’histoire bien que délayée, est émouvante. La qualité de la mise en page et l’originalité du trait sauvent cet album de ses choix scénaristiques. Ce jeune auteur est à suivre de près.
http://cmaxbd.free.fr





Coup de cœur BRONZE : Le blockbuster de la sélection, "Le Maître de Benson Gate - Adieu Calder", termine troisième de la sélection. Le premier tome de cette nouvelle série se lit très bien. Le scénario est alerte, le découpage impeccable et le graphisme adapté ce qui justifie amplement ce résultat. Cependant, il n’est pas mieux classé car le graphisme est aussi efficace que dépourvu d’innovation. De même, l’histoire est aussi divertissante que convenue. Ajouté à cela, les quelques soucis d’anatomie et d’angle de vue sur certaines planches. Et également, la promesse pesante des 11 prochains tomes pré-planifiés font douter le lecteur avant de se lancer dans l’aventure.
http://www.dargaud.com/front/albums/dossiers/blank.aspx?id=63





La nouvelle collection Ex-libris de l’éditeur Delcourt a pour ligne éditorial d’adapter les grands classiques de la littérature en bande dessinée. La transposition du célèbre roman de Charles Dickens, "Oliver Twist", n’est pas vraiment une franche réussite. Le style narratif, rappelant les bandes dessinées d’il y a quelques années, lui confère un petit coté rétro et le dote d’une bonne cote sympathie. Le graphisme et les traits sont également à l’avenant. Cependant le récit n’est proche de l’oeuvre originelle qu’en surface. Au final, la sensation d’une adaptation des films déjà réalisés et non de l’ouvrage initial domine. Le dessin sympathique devient rapidement trop lissé. Trop de contraintes et trop de compromis ne sont jamais bons. Cet album scolaire satisfera avant tout les professeurs de français. Mais il est probable qu’il ne fera pas découvrir l’oeuvre à un nouveau lectorat, ni n’attirera les amateurs du livre vers le 9ème art.




Le manga de la sélection, "Je ne suis pas un ange", n’a pas passionné les lecteurs. L’éditeur Delcourt a choisi de publier l’une des premières œuvres d’Ai Yazawa, auteur du célèbre shojo "Nana". Cette ancienne série est loin de valoir celle qui lui a apporté le succès. L’histoire reste mièvre et sans grand intérêt. Certes, cet album de bonne facture cible un public souvent oublié par la production franco-belge à savoir les jeunes filles. Le trait est propre et l’histoire mignonne. Mais d’autres titres du même genre et de bien meilleure qualité sont aujourd’hui disponibles. Le lectorat ciblé et trop restreint ; les autres lecteurs n’y trouveront pas leur compte et peineront à aller jusqu’au bout.







Le deuxième tome des "Enquêtes de Sam & Twitch" a souffert d’un manque de lectorat. Ceci s’explique par un album aux abords peu engageant. Les deux personnages extraits de l’univers de "Spawn" sont intéressants et atypiques dans leur positionnement "anti Starsky & Hutch". Mais leur univers reste abscons pour qui ne connaît pas la série dont ils sont issus. Le découpage est intéressant mais mise en page pauvre. Globalement le tout est très hétérogène et trop comics pour capter l’attention et l’intérêt du néophyte. Les premiers tomes de ce spin-off de "Spawn" parus chez Semic n’étaient pas mauvais. Cette nouvelle série n’en atteint pas le niveau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires