Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 18:24
Coup d'Coeur Or

12.12.03

LA GRANDE OSALISQUE -  VIVES, RUPPERT & MULOT

Avec un tel nom, passionnés de peinture souhaitant apprendre des anecdotes ou histoires autour de cette œuvre de Ingres, passez votre chemin, le tableau n’est ici que l’objectif d’un trio de voleuses en bikini.
Vous l’aurez compris, la grande odalisque n’est pas une œuvre profonde à laquelle on va réfléchir pendant des heures une fois le livre fermé. Mais, si l’on veut passer un moment agréable et ludique, alors cette œuvre récréative saura, si vous aimez les délires à la Tarantino, vous embarquer dans une histoire dingue et sans limite où nos héroïnes deviendront chef de Cartel de la drogue au Mexique avant de faire des acrobaties en moto sur la pyramide et dans les couloirs du Louvre…
Les avis ont été assez partagés sur cette œuvre à 6 mains, certains n’appréciant pas le bataillon de femmes à gros seins, alors que d’autres ont aimé ces drôles de dames plus trash. La comparaison à Cat’s eyes évoquée lors de la promo se limite juste à la profession des héroïnes.
Au final, cette BD complètement débridée et fraîche remporte de peu les suffrages du club de lecture.

Coup d'Coeur 
Argent
12.12.04

LORNA - BRÜNO

Avec Lorna, Brüno nous emmène dans un road movie délirant et jouissif, rempli de filles nues, de monstres à demi-humains, d’extraterrestres et des milles références au cinéma de série Z. Livre format zapping déjanté des canons du genre, n'espérez pas autre chose en refermant ce bouquin que le sourire niais du "ça ne sert à rien, mais qu'est ce que c'est bon !'".
Techniquement, c'est la grosse maîtrise, du jaune, du noir, du blanc et c'est magique.
Résolument pour les adultes et les grands ados, Lorna a bien plu aux membres du club de lecture, quels que soient leurs profils.

Coup d'Coeur Bronze

12.12.02 

FOLIES BERGERES - ZIDROU & PORCEL

Encore des tranchées ! L'horreur de la guerre, encore! Zidrou, encore !
De prime abord, cet album rebute. Après Tardi et plus récemment le duo Maël/Kris, difficile d'attirer le chaland avec un album sur la première guerre mondiale.
Mais Benoist Drousie, alias Zidrou, prolifique scenariste,  nous prépare une surprise, loin, très loin de l'humour Ducobu....
Tranchée boueuse, promiscuité crasse, la mort accompagne le quotidien des hommes de la 17e compagnie d'infanterie. Rebaptisée « Folies bergères », la tranchée qu'occupent ces poilus est agitée par un miracle. Un des leurs condamné à être fusillé survit au peloton... Zidrou invite l'irréel à l’absurdité du conflit. Naviguant entre le front angoissant, l'arrière buccolique habité par Monet et les songes oniriques du personnage principal, L'auteur nous construit habilement une fiction amère, brutale et inattendue sur fond d'hommage à une génération perdue dans les boues de 14-18.
Réaliste, noir et blanc relevé de gris et de  rares couleurs, le dessin de Porcel sublime l'album.
Ce one-shot a séduit une majorité de membres. Les autres se demandent encore l'intérêt d'écrire sur ce conflit...

  12.12.01

L'ENFANCE D'ALAN - EMMANUEL GUIBERT

Emmanuel Guibert réalise son quatrième ouvrage à partir des entretiens qu'il a recueillis de son ami Allan Ingram Cope. Les 3 premiers parlaient de la guerre 39-45 que vécut Allan en tant que soldat américain. Ce dernier (un prequel !) est consacré à sa jeunesse. Raconté à la première personne, quelques bouts d'enfance sont évoqués. Par petites touches intimistes, on appréhende une vie d'enfant en Californie dans les années 1930, avec ses petites anecdotes, ses joies et aussi ses drames.
Tout le monde reconnait la grande qualité graphique du dessin de Guibert et plusieurs ont été sensibles à la nostalgie (le cadre des années 30 aux États Unis) et à l'émotion (la mort de la mère...) dégagées par ce livre. Cependant, le club, dans son ensemble, ne l'a pas très apprécié. Le style répétitif (l'usage du je), la méconnaissance des ouvrages précédents, le fait que ce soit un roman graphique plutôt qu'une BD (l'absence de bulles) ou l'utilisation de photos redessinées n'a pas convenu à plusieurs. Les anecdotes seraient trop décousues et ce serait la BD de trop à partir des entretiens avec Allan.
Dans le genre "roman graphique  en quête du passé", l'ouvrage est  jugé bien supérieur à "Palacinche, histoire d'une exilée" chroniqué en octobre, mais les 2 premiers tomes de "La Guerre d'Allan" ont été préférés par les membres du club.

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires