Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 15:10
Coup d'Coeur Or

14.04.01

CHOC -  MALTAITE & COLMAN

En 1938, Fernand Dineur créé les personnages Tif et Tondu dans le journal de Spirou.
Will reprend par le dessin la série dés 1949.  En 1954, Maurice Rosy se pose au scenario et fait naître un méchant qui marquera l'histoire : Monsieur Choc, ennemi publique numéro 1, chef de l'organisation mafieuse « la main blanche ». De lui, on ne connaît rien, pas même son visage, toujours masqué.
Quatorze ans après la mort de Will, son fils  Eric Maltaite nous dessine l'histoire de ce terrible personnage. Semi-réaliste, son trait classique est maîtrisé, les ambiances sont parfaites.
Le scenario de Stéphan Colman est diablement efficace. La redécouverte d'un lieu fort de son enfance plonge Monsieur Choc dans des flash-blacks passionnants. La misère, les injustices, la violence servent de terreau à sa propre haine…
Accessible sans connaître la série Tif et Tondu, cet album attire par sa couverture réussie. Si le dessin rappelle les albums jeunesse, la noirceur du scenario, sa violence, son rythme, classent l’œuvre au rayon adulte. Les lecteurs ont appréciés la profondeur du récit, l'empathie générée par les flashbacks et à l'inverse, le dégoût provoqué par les actes du mystérieux masqué.
Il est des albums qui arrivent en tête des classements sans surprise, naturellement...
Coup d'Coeur 
Argent
14.04.03

ROUGE KARMA - EDDY SIMON & GOMONT

Enceinte jusqu’au cou, Adelaïde arrive à Calcutta avec une seule obsession : retrouver son mari parti depuis plusieurs mois et dont elle est sans nouvelle.
Aidé par un chauffeur de taxi fort sympathique, ils mèneront l’enquête jusqu’au bout sur un chemin parsemé d’embuches, et de corruption.
L’album a reçu un bon accueil par l’ensemble des membres
Les plus :
-la mise en couleur fait bien ressortir l’atmosphère moite et suffocante que doit être la ville de Calcutta.
-une histoire sans temps mort
Les moins :
- le scénario fonctionne mais reste sans surprise. Le lecteur reste quand même pris jusqu’au bout de l’enquête.
C’est une lecture agréable, mais pas inoubliable.

Coup d'Coeur Bronze

14.04.04 

SUPER CROOKS - MILLAR & YU

Les supers pouvoirs ne donnent pas toujours vie facile pour Johnny Bolt et ses acolytes : chaque tentative pour les utiliser à des fins malveillantes est sévèrement puni pas quelques super héros du bon côté de la loi. Pourtant, ils caressent tous le rêve simple de couler une vie paisible sous des montagnes d'argent. Un dernier coup en Europe, là où les super gentils ne leur mettront pas les battons dans les roues et après on se range : c'est ce que leur promet Johnny. Mais quand la cible n'est autre que le bâtard, le plus grand et cruel super vilain de tous les temps, le plan se doit d'être parfait. Un Ocean's Eleven (ou Twelve ou Thirteen selon où vous en êtes rendu) à la sauce super héros, ou plutôt super vilains. Cela s'est avéré pour certains fort peu inspiré et inspirant tant il faut reconnaître que ce scénario de hold-up emprunte ardemment à chacune de ses 2 sources d'inspirations. Pour autant, il faut reconnaître que l'ensemble est bien construit et on se laisse prendre et même surprendre, avec le même plaisir qu'on peut justement trouver devant un film de super héros ou celui de Soderbergh. L'histoire inventive profite pleinement du mariage habile d'un plan alambiqué caractéristique des films de casse et de l'utilisation des super-pouvoirs. Le tout se consomme rapidement, presque trop, d'autant plus que la fin est assez jubilatoire. Mark Millar signe donc ici un agréable divertissement au scénario élégant, honorablement servi par un dessin clair et dynamique dans la tendance actuelle.
Ce que les membres du club ont aimé :
* une histoire de casse inventive,
* le mélange des genres,
* l'humour à la Soderbergh.
Ce que les membres du club ont moins aimé :
* une certaine impression de déjà vu.
Dans le même style :
* Les Ocean's de Soderbergh.

  14.04.02

SPYGAMES - MORVAN & KIN JUNG GI

Chaque année, quelquepart dans le monde, des groupes d'espions de différents pays se retrouvent et s'affrontent pour la détention de secrets fournis par les états participants. Cette année à Hong Kong, il semblerait que certains participants surnuméraires vont venir ajouter leur grain de sable, et, le flic local, sorte de Bruce Lee, va tenter de mener l'enquête sur ces troubles évènements.
Le club de lecture a été partagé au sujet de cet ouvrage, comme en atteste sa quatrième place (non loin de Super Crooks). En effet, si certain ont bien aimé le dessin et le scénario, simpliste, mais efficace, la comparaison avec le Super Crooks lui a été défavorable, car il essaie de rester dans un domaine du vraisemblable qui n'est pas crédible, là où les super pouvoirs du comics le font basculer dans le domaine de l'invraisemblable ou il se complait...
Il faudra tout de même voir l'évolution de cette histoire dans les tomes futurs, ce premier tome étant en effet uniquement la mise en place de l'intrigue qui va prendre plusieurs livres à se terminer.
  14.04.05

LES MAITRES - GO9MAATTACK.NO.6 & LEE JI-WOO

Bon, disons le nous, c'est pas le Manga (le Manhwa !) qui a fait l'unanimité sur ce club, enfin, pas dans le bon sens...
L'histoire est plutôt original (pour ceux qui l'ont entraperçue) :
Au sein d'un quartier d'une ville de Corée cinq vieux maîtres règnent chacun sur leurs discipline (la pêche, le jeu vidéo de combat ou encore la confection de gâteau...)...jusqu'au jours ou l'un deux est assassiné...Les quatre restant se voient alors obligés d’enquêter sur la mort de leur compagnon. Atypique , c'est bien le maître mot de cet ouvrage. Un dessin magnifique mais un décryptage graphique compliquée. Une histoire (qui n'a rien à envier au dessin), complexe et décalée voire inexistante pour certain (ou la plupart).
Entre polar et seinen déjanté, c'est une œuvre qui s'adresse à un public très restreint, d'otaku, capable de comprendre et de rire aux références les plus pointues ou bien, à un lecteur amateur de bizarrerie...

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires