Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 22:54
Coup d'Coeur Or

10-01-04

Hamlet 1977

L’histoire s’ouvre sur cette phrase : « Adieu, adieu Hamlet ! Souviens-toi de moi ! »
Le scénario de Harry R. Vaughn est une adaptation de la pièce William Shakespeare, La Tragédie d'Hamlet, prince du Danemark.
Dès le début, le graphisme noir et blanc nous plonge dans une atmosphère de polar noir des années 70. Le fond de l'histoire reste le même : la vengeance d'un homme considéré comme marginal par les siens et dont le destin semble être maudit quoi qu'il entreprenne...
Pour la quasi unanimité du groupe,  le résultat est réussi. Le scénario, limpide et efficace, laisse toujours planer le suspense. La psychologie des personnages est finement travaillée, les bandits italiens en costume rayés plus vrais que nature. Le dessin est ciselé, même pour visualiser un revolver que l’on charge. Et l’utilisation du cinéma pour dénoncer « la conspiration des imbéciles » est une trouvaille.
Même si certains ont eu du mal à rentrer dans l’histoire, c’est pratiquement à l’unanimité que cet album a reçu la médaille d’or. Pour certains c’est l’occasion de lire ou relire l’Hamlet de Shakespeare : la BD au service de la littérature classique ! A lire absolument.

Coup d'Coeur Argent

10-01-01

Hélas

de Spiessert, Bourhis et Mathilda
Le coup de cœur argent de ce mois-ci est très marqué par son univers : le Paris de 1910, année de la grande crue de la Seine, dans lequel évolue une société composée d'animaux anthropomorphes (à la Blacksad). Les hommes ne sont qu'une espèce animale en voie d'extinction, à la limite de la légende, sauf pour quelques scientifiques et des braconniers appâtés par le gain. C'est à ce moment-là que la découverte d'une petite humaine parlante suscite l'émoi...
Le graphisme fait très illustration avec son crayon noir sur de larges aplats unis aux couleurs grisées. Ce rendu sert ce côté feuilleton un peu passé, duquel se dégage le parfum très français de l'Adèle Blanc-Sec de Tardi. L'histoire évoque également plusieurs classiques de la littérature comme la Planète des singes de Pierre Boulle ou La Ferme des animaux de George Orwell.
Malgré quelques maladresses scénaristiques causées par des justifications hasardeuses, il serait fort dommage que vous passiez à côté de ce "Hélas".
Coup d'Coeur Bronze

10-01-05

Abigail.
Edward, passionné depuis son enfance par les super-héros, a gagné lors d’un concours un pouvoir : il peut voler. Hélas, il ne sait absolument pas s’en servir à son avantage. Quand Abigail, sa trop grande copine, le plaque, Edward se raccroche à l’idée d’entamer sérieusement une carrière de super héros. Reste à trouver un super-méchant digne de lui. Cela tombe bien, sur la route de la Suède, où elle espère rencontrer des gens de sa taille, Abigail est enlevée par un mystérieux méchant, qui semble en vouloir personnellement à Edward.

Avis partagés pour les membres du club de lecture.  Un graphisme original dans la veine des Blain, Blutch et De Crécy, des couleurs bien choisies et de bonnes qualités, un découpage original, puisque la case tend à disparaître, font que cet album n'a laissé personne indifférent. Pour certains, c'est un album de premier ordre qui apporte de la nouveauté surtout dans la mise en page. Beaucoup ont aussi apprécié la parodie du super héros et ont franchement ri dans une histoire qui se tient, même si la fin en a déçu quelques-uns. Pour d'autres, Aseyn est encore au-dessous des auteurs références cités précédemment et il manque encore un peu d'identité. Cette troisième place confirme nos débats, il faudra donc suivre les prochaines publications de cet auteur en devenir.

Abigail est aussi le grand gagnant du prix Révélation Blog 2008 du festival d'Angoulême. Vous pouvez regarder la chronique de Pénélope Bagieu, membre du jury 2010, qui fait l'éloge de cet album  sur http://www.madmoizelle.tv/v3/798,chroni … aseyn.html
Vous pouvez aussi juger par vous même de la qualité de ce dessinateur sur http://aseyn.canalblog.com/

 
10-01-03

"Les fables de la poubelle"
de Krassinsky

« Toutes les belles histoires ont déjà été racontées. Il reste les autres ! » Partant de cet alléchant engagement, Jean-Paul Krassinsky  livre huit petites fables forcément inégales - c'est la règle pour un tel recueil - mais toutes assez trash et déjantées. On peut penser aux « idées noires » de Franquin.
On aime ou on n’aime pas. La majorité du club de lecture n’a pas aimé, non pas pour le coté trash mais par le manque d’originalité des histoires. Si le retour du zombie de Claude François à été applaudi par tous, la plupart des participants n’ont pas ri aux autres histoires (le retour à la terre, la piscine, la vielle dame, les tomates, le bousier). D’autres ont bien aimé, c’est le problème des BD d’humour tout le monde n’a pas le même.
Le graphisme  sorte de caricature du personnage clé de Mordillo, gros yeux et nez démesurément patatoïdes, n’a pas fait non plus fait l’unanimité
Les critiques prises sur le vif : «  La première m’a fait marré mais après … » « j’ai bien aimé ça délire » « pas l’intérêt d’en faire un album » « il y a de bonnes choses dedans mais c’est conventionnels »
Résultats les points ont été à d'autres albums et cette BD termine avant dernière du classement.

  10-01-02

Le casse
de Bec et Teague

Le nanar du mois !
Un album rempli de poncifs bien peu efficaces. De la couleur informatique pas toujours du plus bel effet et des dessins manquant aussi de rigueur ce qui fait  que l'on se demande parfois qui est qui ! Dans cette histoire de casse sibérien, au sein d'un mine de diamants, n'attendez aucune surprise ni du scénario, ni des personnages. Après le succès de la série 7 (7 voleurs, 7 pirates, 7 psychopathes, ...), David Chauvel lance la série 6 mais on ne peut pas dire que ce premier opus « casse des briques » !

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires