Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 19:07
Coup d'Coeur Or

9782848654294 cg

LE ROI OSCAR -  RIEL, BONNEVAL & TANQUERELLE
Le roi Oscar et autre racontars », morceau de choix pour le club de lecture, placé en tête des notes de pratiquement tous les participants.  Il faut dire qu’avec Hervé Tanquerelle au feutre et au pinceau, Gwen de Bonneval au scénario et les nouvelles de Jørn Riel tout état réuni pour un nouveau livre plaisir faisant suite à un premier tome déjà très réussi « Vierge Froide ».
Hervé Tanquerelle  donne une véritable « gueule » à ces hommes bourrus et édentés qui sont le cœur du récit, au milieu du Groenland : sa nuit polaire, sa neige et ses rudes trappeurs.
Tout le club a aimé le banquet d’adieu à un cadavre congelé, la bataille sur les toilettes extérieures et l’improbable folie autour d’un cochon.  Le récit du jeune homme désireux d’aventure polaire a été jugé moins bucolique.
Gwen de Bonneval amène son talent de narrateur pour reprendre le texte initial et l’adapter au support «bande dessinée ».
Ceux qui n’avait pas lu « vierge froide «  ont adoré, pour les autres c’est une excellente BD,  l’effet de surprise en moins.
Une première place au palmarès du club de lecture amplement méritée.
 

Coup d'Coeur 
Argent

9782723474009 cg

BARZOON CIRCUS- PILET & DARLOT

Une nuit d'Halloween dans les années 30, une troupe d'artistes itinérants s'arrêtent à Tempérance, capitale de l'Alabama. Ils vont donner une représentation avec leur cirque Barzoon Circus pour la célèbre fête de la citrouille. Mais avec un accueil des plus glacials des habitants et d'étranges disparitions d'enfants, cette nuit risque d'être terriblement mouvementée. Surtout que les artistes semblent également jouer le rôle d'agents spéciaux envoyés par la Maison Blanche...
Cet album publié aux éditions Treize Etrange s'adresse aussi bien à un public adulte qu'à un public jeunesse. Avec un récit rapide et rythmé l'auteur nous propose une histoire pleine de rebondissements avec une pointe d'humour. Le dessin semi-réaliste colle parfaitement à l'énigme et à l'atmosphère du sud des États-Unis des années 30. Un premier tome réussi donc qui trouve la seconde place pour cette sélection!


 

Coup d'Coeur Bronze

9782205065244 cg
 

LES SURVIVANTS- LEO

Léo nous offre avec Survivants son quatorzième album sur l’univers des mondes d’Aldébaran. Les amateurs y trouveront leur compte, puisque cette nouvelle série reprend tous les éléments caractéristiques de l’œuvre qui ont fait le succès de l’auteur brésilien. Tout d’abord son trait statique, que certains lecteurs ont qualifié de style « Graton » en référence au célèbre auteur de Michel Vaillant. Il faut effectivement un certain temps pour s’y habituer, puisqu’il laisse parfois ses personnages figés dans des postures ou expressions frisant le ridicule, digne d’un roman photo. Ensuite, le bestiaire imaginatif, riche est coloré est lui aussi de la partie. Seuls les autochtones humanoïdes nous ont laissé sur notre faim et de son pas digne de la créativité de Léo. Coté histoire, toutes les thématiques récurrentes des mondes d’Aldébaran sont présentes : machisme, tolérance, sang froid, leadership, bêtise humaine… Bref, cette nouvelle série est un concentré de Léo. L’album est donc comme toujours addictif pour ses fans qui se sont fait rapidement happer par l’ambiance… hermétique et désuet pour les autres. La lecture est plaisante et le scénario bien ficelé, même s’il n’y pas l’ombre d’une innovation ni la moindre prise de risque de la par de son auteur. Survivants termine donc logiquement troisième de notre sélection.

  9782754802512 cg

TOMBE DU CIEL- GAULTIER & BERBERIAN

1982. Emile participe à un tremplin rock et c'est le blanc. Tournant de sa vie.
28 ans plus tard, dans la peau d'un agent immobilier raté, il est séparé avec un enfant à charge, habite chez ses anciens beaux parents et profite des maisons qu'il a à vendre avec des conquêtes de passage. Il s'y fait surprendre par son patron.
C'est à ce moment que le récit bascule, un être extra terrestre faisant irruption dans la vie d'Emile avec les perturbations qu'on imagine, et un joli cliffhanger pour le second tome avec un retour en 1982.
Cet ouvrage de 200 pages finit à la troisième place de la sélection de janvier, grâce à une écriture fluide et une ambiance intéressante et malgré une qualité de trait moyenne et des personnages un peu trop stéréotypés.
  9782205063547 cg

COEUR DE GLACE - POMMEPUY & PION

"COEUR DE GLACE" : Les contes se pretent à l'illustration,à l'adaptation au cinéma,pourquoi pas à la bande dessinée? L'album "Coeur de glace" nous offre donc,avec quelques aménagements,une version BD de "La Reine des neiges" de Hans Christian Andersen.Le conte, selon le schéma classique,présentait en sept chapitres la quete de la petite Gerda pour retrouver son ami Kay enlevé par la glaçante Reine des neiges.La BD en garde les principales péripéties,tout en bousculant la chronologie pour placer au début l'attaque des voleurs et la capture de Gerda,afin de commencer par une scene d'action comme dans un bon pré-générique.C'est ensuite,par le récit que fait Gerda à son amie,que nous apprenons ses mésaventures précédentes,chez la sorcière et dans le chateau de la princesse.Chez Andersen,tout finit bien évidemment, Gerda triomphant de l'adversité par la seule force de son coeur pur, de son amour et de sa foi... Sentiments idéalisés,références religieuses,abondance de fleurs et de "guimauve",tout cela disparait dans la BD dont la dernière image montre une Gerda cynique réalisant que son Kay, finalement, n'est qu'un "abruti"...Pas de récit "à l'eau de rose" dans "Coeur de glace" qui s'inspire d'autres contes pour des situations cauchemardesques,en particulier dans le long épisode des enfants transformés pour etre dévorés,façon Hansel et Gretel,ou tout baigne dans une atmosphère angoissante,voire "glauque"...Ce climat très sombre n'a pas séduit une majorité de lecteurs,gènés aussi, semble-t-il,par un graphisme qui s'apparente à celui d'illustrateurs antérieurs comme Gustave Doré .5eme place donc pour cet album,malgré ses mérites.

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires