Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 17:32
Coup d'Coeur Or

12.01.02

PABLO -  BIRMANT & OUBRERIE 

Une vieille femme déambule dans l'indifférence parmi la foule qui se presse sur la butte Montmartre. Entre deux guides touristiques et une famille qui part avec son « picasso », elle survole le Paris des années 1900,  celui de sa rencontre avec Pablo, le petit peintre catalan qui fuyait alors l'Espagne nationaliste, mais aussi un surdoué ayant fait les Beaux-Arts à quatorze ans. A cette époque, Fernande fuit son mariage de raison, battue et violée par un époux dont elle ne voulait pas, pendant que Pablo découvre la vie parisienne avec son ami Casagemas puis rencontre Max Jacob et sa poésie. Grâce à cette rencontre, Pablo découvre le nouveau langage poétique des débuts du XXe et veut y contribuer, il change alors immédiatement de style, au grand dam de son agent... Puis Pablo part habiter au Bateau lavoir où il rencontre Fernande.
Ce premier tome d’une série consacrée au génie de la peinture du XXe qu’est Pablo Picasso remporte haut la main le club de lecture de janvier. C’est quasiment à l’unanimité que les lecteurs ont loué cet album qui les a emportés du début à la fin. En survolant le Paris des débuts du XXe, Fernande nous plonge littéralement dedans et est le fil conducteur de cet épisode introductif qui nous présente le "Picasso d’avant", une personnage complexe, qui se cherche. C’est aussi l’occasion de découvrir Fernande, un personnage haut en couleurs qui a une véritable épaisseur. Une femme qui subit d’abord sa vie puis la prend en main, malgré les risques encourus, pour rejoindre les nouveaux artistes peintres de cette époque. Graphiquement, aussi bien par le dessin que la mise en couleurs c’est très réussi : de très belles planches qui invitent à la contemplation alors que d’autres sont beaucoup plus grises et sombres comme pouvait l’être le Paris de cette époque. Sans un didactisme pesant - le choix du point de vue de Fernande est pertinent -, Julie Birmant et Clément Oubrerie nous immergent dans la vie ordinaire d’artistes du XXe, majeurs ou pas, et pas seulement des peintres, le titre de ce tome 1 le confirme. Qu'ils en soient ici remerciés. Après la très belle scène de rencontre amoureuse entre Fernande et Pablo, de nombreux membres du club attendent donc la suite avec impatience.

Coup d'Coeur 
Argent
12.01.03

LES FAUX VISAGES - DAVID B & TANQUERELLE

  Les Faux Visages nous replongent dans les années 80 et les coups de la fameuse bande ou plutôt Gang des Postiches. On y découvre les arcanes mouvementées d'un groupe de truands qui défraient la chronique en cambriolant des banques masqués. Un dessin noir et blanc, pas trop mal léché, où chacun peut y trouver tous les objets, vêtements, voiture des années 80...Certains diront que c'est une BD Vintage s'inscrivant dans un mouvement de mode, qui correspond au final assez bien aux attentes du public...Le scénario fait parfois un peu trop appel aux ellipses qui ramènent le lecteur sur des retours pas toujours utiles. D'autant que l'histoire , malgré le réel intérêt de la série qui souhaite raconter le grand banditisme français, navigue un peu dans le flou et peut apparaître un peu "désordonnée". Malgré tout l'album dans son ensemble se lit plutôt bien, grâces aux références cinématographiques et à un dessin illustrant des personnages marqués. La fin intervient un peu trop "sèchement" et peut laisser un sentiment de fin écrite et dessinée un peu trop rapidement.
Coup d'Coeur Bronze

12.01.01 

MASQUE - LEHMAN & CRETY

Sous une très belle couverture, Lehman au scénario (déjà remarqué pour "la Brigade chimérique") et Créty au dessin commencent une série qui devrait comporter 4 tomes, série dont l'atmosphère se situe entre le feuilleton fantastique à la française et le comics américain.
Dans un Paris situé dans un avenir proche, à la fois futuriste et rétro, Franck,un ex-soldat de retour d'une mission au Caucase, se retrouve confronté aux "anomalies" que nul ne peut expliquer. Les auteurs s'amusent à peupler cette S.F. de style très classique avec des références culturelles contemporaines ou passées très variées (la Mano Negra, Alfred Jarry, Isidore Isou, Fantômas...)
Le club de lecture a émis des avis plutôt contrastés sur l'ouvrage : certains ont été embarqués par une histoire bien "torchée", d'autres au contraire ont trouvé le scénario cousu de fil blanc. Tous se sont accordés pour s'étonner de la possession d'un string en dentelle par Melissa, la copine du héros, alors qu'elle est emprisonnée. Mais peut-être s'agit-il d'une méconnaissance générale de l'univers carcéral !

  12.01.04

L'HIVER DU DESSINATEUR - PABLO ROCA

Barcelone, fin des années 50, dans l’Espagne franquiste la maison d’édition Brugera est le creuset de la BD espagnole.  Cinq de ses auteurs vont essayer de créer leur propre magazine pour ne plus subir le joug de la censure.
Certains personnages sont touchants (le responsable de la censure qui aura sacrifié toute sa vie à sa maison d’édition), drôles (l’auteur qui triche et ne rend qu’une partie des planches attendues) mais Roca est ici moins convaincant que dans « Rides » sans doute parce que le sujet ne parle guère au lecteur français que nous sommes. Enfin la liste des personnages aurait gagné à être en début d’album pour nous aider à suivre.
Cependant, graphiquement c’est une réussite, un univers très « ligne claire » qu’il utilise pour rythmer les époques en alternant les tonalités.
Pour aller plus loin, il serait sans doute intéressant d’aller voir la production de ces grands noms de la BD espagnole.
Au final, le club n’est pas totalement convaincu par cet album.
  12.01.05

BONNE NUIT PUNPUN! - INIO ASANO

Dans les années 80 à Tokyo, Punpun est un élève de CM1 discret et secrètement amoureux d'une de ses camarades de classe. Il prend alors son courage à deux mains pour l'aborder... Premiers émois et premiers pas dans l'adolescence, comme une manière de fuir un quotidien difficile où son père boit et bat sa mère. Ce qui marque avant tout la lecture c'est la représentation de Punpun dessiné en oisillon avec un trait très simple dans un décor très détaillé et réaliste. Punpun évolue naturellement au milieu de ses camarades à l'apparence humaine.  Si le dessin a dans l'ensemble plu, le récit est trop décousu, on a du mal à faire le lien entre les situations pour la plupart étranges. Gênés par le manque de cohérence dans le récit la majorité du club de lecture a eu du mal à rentrer dans l'histoire et pour certains à terminer le premier tome. Pour quelques uns en revanche ce manga fut une bonne découverte. Séduits pas l'approche d'Asano sur le monde de l’adolescence et les questionnements psychologiques qui s'y rattachent, ils ont appréciés l'univers peu banal de ce mangaka. Des avis partagés mais tout de même la dernière place pour Bonne Nuit Punpun!

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires