Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 23:22
Coup d'Coeur Or

PACHYDERME

de Frederik PEETERS.
Sur une petite route départementale une file de voiture est à l'arrêt. Une femme s'avance jusqu'à l'agent chargé de la circulation. La raison de cet embouteillage, un éléphant allongé sur le flanc au milieu de la route.
C'est sur cette scène pour le moins étrange que débute Pachyderme. Le personnage principal, Carice, en réalité venue rendre visite à son mari hôspitalisé, se retrouve a déambuler dans les couloirs de l'hôpital sans trop comprendre ce qui lui arrive. Tour à tour, elle y rencontre des personnages plus excentriques les uns que les autres mais sans jamais trouver la chambre de son mari. Au fil des pages, on perd pied dans ce monde irréel où tout s'enchaîne : le quotidien, les envies, les regrets, à la façon d'un rêve.
Frederik PEETERS ((Lupus, Pilules bleues...) nous fait voyager ici, dans univers qui pourrait rappeler une de ses précédentes séries : Koma, mais avec un côté "plus adulte". On se laisse agréablement "balader" dans ce OneShot et il faut attendre les dernières pages pour que tous les éléments se mettent en place et que tout s'explique enfin... ou presque.

Coup d'Coeur Argent

L'or et le sang (t. 1)

de BEDOUEL, MERWAN, DEFRANCE et NURY
Rencontre improbable de 3 soldats de la guerre 14 /18 dans un trou d’obus : le 2e classe  Léon Matilo, truand corse dans le civil, Le lieutenant Calixte de Prampéand, fils d’une lignée d’industriels et Ahmed, le saphi marocain. Pour résister à la mitraille et à une mort prochaine, Matilo raconte sa vie rêvée d’homme libre et sa rencontre avec le célèbre Arudj, le plus redoutable forban que la Méditerranée ait porté. De retour à la vie civile, comment ces hommes vont-ils réaliser les rêves que la guerre leur a laissés ? C’est ce que les auteurs vont nous raconter en 4 tomes et on peut dire que le 1er est rythmé : pas de longueur ou de mise en situation qui occupe l’espace. De la guerre à la vie civile, les auteurs vont à l’essentiel et brossent un portrait détaillé de Matilo et Prampéand, donnant ainsi envie aux lecteurs de connaître la suite de leurs aventures - un trafic d’armes -, déjà bien engagées à l’issue du 1er tome. Au scénario, Defrance est assisté par Nury qui a lui même collaboré à « ll était une fois en France », « Je suis légion », « Le maître de Benson Gate » et « W.E.S.T », excusez du peu !
La critique du club de lecture s’est portée sur le graphisme et la mise en couleur que certains ont trouvé trop « plate » ou trop « informatique ». Pour le trait, sec et nerveux, il est sûr que nous sommes loin de celui de Tardi ou de Pratt, cependant une version en noir en blanc serait tout aussi efficace. C’est ce que laisse penser les croquis et planches présentés dans les premières pages de l’édition Canal BD.
Coup d'Coeur Bronze


LA BRIGADE CHIMERIQUE

de LEHMAN, COLIN, GESS et BESSONEAU.
Et si l'Europe avait eu, tout comme les USA, ses propres super-héros. Pourquoi ont-ils disparu ? Qui étaient-ils ? C'est sur ce postulat de base que Serge Lehman s'est lancé dans le récit héroïque. L'histoire débute à la veille de la seconde guerre mondiale et les "héros" semblent calquer leur relation les uns avec les autres à la façon des Etats de l'époque. On s'observe, on se jauge, on complote...
C'est une série en 6 volumes en format fascicule qui n'est pas sans rappeler la littérature "pulp"  du début du siècle dernier. Graphiquement proche de Mignola, le club de lecture a regretté la première partie un peu complexe à appréhender mais nécessaire pour la mise en place de l'histoire..

 

La petite fille Bois-Caïman
de François BOURGEON.

Oh surprise, 25 ans après le 5ème tome des Passagers du vent, Bourgeon sort un nouvel opus.
Dans ce 6ème tome dont la suite et fin sortira en janvier 2010, on suit les aventures de Zabo fuyant la Louisiane en pleine guerre de Sécession. Elle vient se réfugier chez sa grand mère qui n'est autre qu'Isa l'héroïne des tomes précédents. Cette dernière a bien vieilli mais a gardé son franc parler.
Ces 2 albums vont nous dévoiler la suite des péripéties d'Isa que l'on avait quittée à St Domingue alors qu'elle avait tout juste 18 ans.
Les fans de Bourgeon ne seront pas déçus par son graphisme qui n'a pas changé depuis les années 80. Cependant c'est ce que lui reproche le club de lecture qui pense que la nouvelle génération de lecteurs lui préférera des dessins plus novateurs. De plus, la lenteur de la mise en place de l'histoire peut en freiner plus d'un. En effet, le récit ne s'emballe réellement que vers la page 60 ce qui est dommage car une fois lancé,on s'y laisse prendre et on veut savoir la suite.

 


 

Roi rose
de Pierre Mac ORLAN & David B.

Dernier de notre sélection : Roi rose, l'adaptation de la nouvelle de Mac Orlan par David B dans la collection Fétiche de Gallimard.
Les pirates morts vivants du Hollandais volant essayant vainement de récupérer leurs âmes vont, lors d'un pillage, récupérer un bébé. Ce dernier va leur redonner le goût à la mort.
Même si l'univers est bien créé dès les premières pages, l'adaptation est trop déliée. Définitivement jeunesse cet album n'apporte aucun message et se termine trop rapidement. Et oui, sa lecture ne prend que 5 minutes, top chrono !.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires