Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 21:57
Coup d'Coeur Or

9782205066579 cg

LOMAX -  DUCHAZEAU 

Voici l'histoire ou plutôt voici l'Histoire des Etats Unis d'Amérique, des oubliés, de la ségrégation de cette première moitié du XX siècle et ce à travers la vie de deux personnages qui n'ont d'autre but que de préserver la mémoire, de consigner l'identité de leur peuple. Missionnaire étonnant du congrès LOMAX père et fils, confrontés à l'hostilité et à la méfiance de leurs compatriotes enregistrent sur des cylindres de cires les works songs les vieux blues la folk afro américaine des origines. La petite histoire dans la grande et là Duchazeau se révèle encore très efficace dans le noir et blanc. Equilibre de simplicité et de graphisme fouillés (les vielles Fords dans les rues poussiéreuses) de clair obscur (la très belle scène dans l'église) d'authenticité et minimalisme cartoonesque. Graphiquement en cohérence avec la modestie et le talent des personnages que l'on croise. Bon ceux qui ont aimés Meteor Slim peuvent foncer et les autres aussi... L'album se termine sur les remerciements à tous ces chanteurs sauvés de l'anonymat par les LOMAX sauvés à leur tour par Duchazeau. Bref carton plein au club pour l'album. alors merci...

Coup d'Coeur 
Argent
9782844144232 cg

JEANINE - MATTHIAS PICARD

Avec "Jeanine", Matthias Picard nous propose une belle tranche de vie. Prostituée, la soixantaine, Jeanine se livre sans complexe au jeu du flash back qui nous renvoie d'abord à sa jeunesse en Algérie, au moment des événements de 1962, où elle sauve la mise à deux enfants et un militaire, puis quelques années plus tard à Strasbourg, où elle se retrouve impliquée dans le mouvement de reconnaissance du plus vieux métier du monde. Le destin de Jeanine est somme toute banal mais singulier, et le récit, même s'il est parfois à la limite de la réalité ou de la mémoire, est lui bien vivant.
Malgré un dessin que certains n'ont pas toujours trouvé exceptionnel et un découpage binaire, Jeanine est un bon album révélation, avec beaucoup de qualités humaines tant dans le personnage qui est narré que dans l'approche volontairement en retrait de l'auteur interviewer. Une deuxième place méritée dans cette sélection de mai 2011 parmi 4 ouvrages de bon niveau.
Coup d'Coeur Bronze

9782756018072 cg 

L'HOMME QUI N'AIMAIT PAS LES ARMES A FEU

LUPANO, SALOMONE & PIERI

"L'homme qui n'aimait pas les armes à feu." D'emblée, le titre intrigue, qui inscrit le personnage dans une longue lignée de héros westerniques : est-il comme ce James Stewart pacifique et inexpérimenté entrainé dans un duel inégal ("L'homme qui tua Liberty Valence"), ou bien comme Alan Ladd, virtuose du colt lassé des tueries, amené à ressortir son arme pour une juste cause ("L'homme des vallées perdues")? Le dessin de couverture nous montre plutot une sorte de dandy égaré au far-west tel le "green horn" de Lucky Luke. Mais cette non-violence hypothetique ne trouve aucune confirmation à la lecture, car les balles sifflent allegrement au fil des pages,sans parler des batons de dynamite, façon "Rio Bravo".Nous sommes en fait dans un bon western spaghetti ou ne manque que la musique d'Ennio Morricone...Tout est là: le paysage désertique du Nouveau-Mexique, les vautours, la diligence, le train, les bandits (avec sombrero et accent espagnol pour la couleur locale), un trésor, un indien, et bien sur, l'heroine perfide, visage d'ange et corps  d'albatre, rouée comme pas deux...Tout ce petit monde s'arnaque à tour de role dans une poursuite infernale ou la lubricité, la soif de l'or, et le désir de vengeance animent les marionnettes...Les passions sont fortes et le trait expressif qui accentue l'outrance parodique des personnages convient bien au récit. Revisiter les clichés est un passage obligé dans ce genre, mais on ne s'en lasse pas, et on a envie de connaitre la suite...3e place donc pour cet album.

  9782749305585 cg

LES PRINCESSES AUSSI VONT AU PETIT COIN CHABOUTE

Suzanne et Marco, jeune couple, partent sur la route pour vivre de nouvelles aventures. Sur le bord de la route ils rencontrent Jorn, un auto-stoppeur qui vient de s'échapper d'une institution. Le jeune homme les menace d'une arme à feu pour qu'ils le conduisent vers une destination qu'il souhaite garder secrète.
Malgré une intrigue un peu téléphonée pour les plus perspicaces du club de ce mois-ci, Chabouté nous livre un véritable road-movie déconcertant dans une ambiance de huis-clos. Dès les premières pages on retrouve la patte graphique de l'auteur avec une atmosphère assez angoissante et des personnages attachants. Avec un dessin que l'on a déjà pu apprécier dans ses précédents albums, Chabouté ne cesse de charmer le lecteur avec sa grande maitrise du noir et blanc. Un nouvel album déroutant qui trouve la quatrième place de la sélection.
  9782723476232 cg

LES CHRONIQUES DE LEGION- NURY, LAUFFRAY, ALBERTI, XIAOYU, TIRSO

Quelque part sur l’Atlantique, mars 1531 : Doña Gabriella de la Fuente accoste en Amérique latine pour y épouser Hernan Cortés. Moscou, janvier 1812. Armand Malachie recrute des mercenaires parmi l’armée napoléonienne en déroute pour l’aider à récupérer un trésor. Whitechapel, octobre 1885. Victor Douglas Thorpe est convoqué par un avocat pour se voir proposer un curieux héritage… Trois époques, trois visages du Mal, trois incarnations de Vlad Dracula Tepes. Dans leurs veines coule le même sang et pour cette raison, ils vont tous trois être engagés dans le duel fratricide qui dure depuis des siècles entre Vlad et Radu.
Quatre dessinateurs se passent les crayons au fil des changements d’époque et de lieu, le graphisme accompagne les différents sauts de cette entité diabolique nommée « Légion ». La couverture et l’introduction sont l’œuvre du magnifique Mathieu Lauffray, Mario Alberti s’occupe de la traversée en bateau, Zhang Xiaoyu signe la déconvenue de l’empereur Napoléon en Russie, tandis que Tirso illustre le passage londonien qui conclut ce premier volet.
Ils empruntent des styles graphiques distincts, et cet aspect gène un peu la bonne compréhension du scénario. A chaque passage, la marque des différents dessinateurs se fait sentir, et coupe complètement l’histoire. Au bout du dernier passage on se sent perdu, l’histoire n’avance pas. On a une certaine impression de déjà vu ... Bref, un album qui a fait l'unanimité, et qui se retrouve à la dernière place !

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires