Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 01:49
10-02-01
 10-02-02 10-02-03
 10-02-04
10-02-05
Le diable
amoureux...

de Vehlman
et Duchazeau
Dargaud
Le marin, l'actrice
et la croisière jaune

de Hautière
et Poitevin
Quadrants
Pluto
de Tezuka
et Urasawa
Kana
Le syndrome
de Warhol

de Cren et
Cerqueux
Desinge & Hugo & Cie
Le Montespan
de Teulé
et Bertrand
Delcourt




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librarie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 31 mars ou le 1er avril (à confirmer).

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 12:15
Coup d'Coeur Or

Hector Umbra

Hector Umbra

d'Uli OESTERLE.
Uli OESTERLE publie ici la compilation de trois histoires du décalé Hector Umbra : Osaka, Contrées étrangères et La folie semi-automatique.
L'histoire raconte l'aventure d'un homme à la recherche d'un vieil ami possédé par des créatures fantastiques. Sa quête se construit autour de ses visions fantasmagoriques et se calque sur la psychologie du personnage. Ce périple le conduira à tout mettre en œuvre pour sauver Osaka à l'aide de leurs amis communs...
A la quasi-unanimité, cet album mérite clairement sa première place ce mois-ci.
Le graphisme est efficace, sans superflu et très personnel. Certains y ont vu un petit côté BRÜNO et ALFRED. Les couleurs et le découpage sont bien faits. La construction de l'histoire entraine rapidement le lecteur à s'y engouffrer.
Un album incontournable !

Coup d'Coeur Argent

Laser Ninja

Lou! tome5 "Laser Ninja"

de Julien NEEL
Le coup de cœur argent de ce mois-ci a été décerné à l'album jeunesse de la sélection. Même si le lectorat ciblé (disons les jeunes filles en bouton) ne correspond pas vraiment à la moyenne d'âge du Club, nos commentaires ont été plutôt élogieux.
Lou !, c'est très fille, avec du rose et plein d'autres couleurs, ça peut faire mièvre ou cucul, c'est pour les enfants, pourtant... nous avons retrouvé avec plaisir, pour certains découvert, notre Titeuf au féminin et ses grandes aventures du quotidien. Comme d'habitude, l'histoire est traitée de façon légère, et il est toujours agréable de voir que Julien Neel ne tombe pas dans les caricatures des schémas traditionnels familiaux. L'univers est résolument actuel, et les thèmes abordés parlent à tous.
Contrairement à d'habitude, on ne voit pas vraiment Lou mûrir : cet album n'est pas centré sur elle. Sa mère est la véritable héroïne, et on en apprend plus sur elle grâce à son vieux journal intime. Ce changement de système de narration est intéressant, même si l'histoire traîne peut-être un peu en longueur : Laser ninja est un album de transition et le manque de réponses est frustrant. Certains fans de la première heure n'ont pas vraiment été touchés.
Cependant Lou ! est une série qui sort résolument du lot, et nous sommes très heureux  qu'elle ait été récemment saluée par le Fauve d'or Jeunesse.
Coup d'Coeur Bronze

Perdus sur l ile deserte

Perdus sur l'île déserte.

de Martin VIDBERG.
Coup de coeur Bronze pour les "patates" de Martin Vidberg.
"Perdus sur l'île déserte" est l'adaptation papier du blog de l'auteur (http://www.martinvidberg.com) où l'on peut suivre les aventures des patates crashées sur une île soit disant déserte, comme dans la célèbre série TV Lost. Comment les rescapés vont-ils survivre?
Utilisant le principe d'une page une blague, cette BD est remplie de références et autres jeux de mots débiles inégaux mais plutôt efficaces.
Les termes "drôle" et "léger" résument l'avis du club qui a cependant reproché la rapidité de lecture de l'album et son prix 13€ un peu élevé pour une si petite BD.
Perdus ne restera pas dans les annales mais a tout de même le mérite de faire sourire voir rire et ça fait du bien en cette période hivernale !

 
Lorsque nous vivions ensemble

Lorsque nous vivions ensemble tome1
de Kazuo Kamimura.

4ème mais à seulement 3 points du podium, le manga de la sélection a divisé les lecteurs.
Récit en 3 tomes du japonais Kamimura, auteur entre autre de "Lady Snowblood" chroniqué lors du club de lecture de février 2008.
Lorsque nous vivions ensemble raconte le début de la libération des moeurs à Tokyo dans les années 70 par le biais d'un couple, Kyoko (21 ans) et Jiro (23 ans), vivant en concubinage. Une situation plutôt mal vue à cette époque.
Cette période de perte des repères dévoile les dérives de la société jusque-là cachées. Des thèmes durs comme l'inceste, le suicide, la mort mais aussi la liberté et l'amour sont abordés.
Kamimura mélange les ambiances légères et sombres, parfois glauques mais il reste centré sur l'amour dans un style très contemplatif et poétique. Son dessin est fin et sans fioriture proche des estampes japonaises classiques. Il maitrise la progression du récit et utilise une mise en page cinématographique qui guide le lecteur.
Pourtant la noirceur a pesé sur les membres du club qui ont eu le sentiment de manquer d'oxygène pendant la lecture où seules les scènes d'érotisme permettaient de respirer. Les 700 pages sont parfois difficile à avaler sans faire de pause. La parution hebdomadaire dans les années 70 au japon devait être plus digeste. On retiendra néanmoins le témoignage historique qu'il apporte.

  Le roi n embrasse pas-L ancien temps

Le roi n'embrasse pas (L’Ancien Temps tome.1)
de Joann SFAR

Joann SFAR, le co-fondateur de l'association qui vient de s'essayer au cinéma avec le film Gainsbourg, entame ici une nouvelle série, "l'ancien temps" avec pour premier tome : le roi n'embrasse pas.
Une histoire/conte médiéval fantastique où Cassian, le jeune héros naïf, part à la recherche de la belle Nadège qui n'en fait qu'à sa tête. Ce monde imaginaire est forcément peuplé d'êtres plus étranges les uns que les autres : loup/sorcier, dieu cyclope, serpent/épée…
De l'avis quasi général, c'est un album sans saveur qui pour le mieux, se laisse lire. Visuellement, ce n'est déjà plus de la Bande Dessinée et si il se veut Roman Graphique c'est pour mieux privilégier le texte et flirter avec un trait naïf et approximatif.
Sur la forme, l'histoire est bien écrite mais sur le fond elle semble ne posséder aucune construction voir même réinventée au fur et à mesure. Même les plus fans de l'auteur du Chat du rabbin (qui reste la référence) ne seraient pas prêts à débourser 22€ pour cet album. En bref, un livre pour les fans inconditionnels de l'auteur.
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 23:54
10-01-01
 10-01-02 10-01-03
 10-01-04 10-01-05
Hélas
de Spiessert
et Bourhis
Dupuis
Le Casse T1
"Diamond"

de Bec et
Dylan Teague
Delcourt
Les Fables
de la Poubelle

de Krassinsky
Poisson Pilote
Hamlet 1977
de H.R. Vaughn
et Ravard
KSTR
Abigail
de Aseyn
Vraoum




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librarie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 26 Février.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 23:19
Hector Umbra
Laser Ninja Le roi n embrasse pas-L ancien temps
Lorsque nous vivions ensemble Perdus sur l ile deserte
Hector Umbra
d’Uli Oesterle
Akileos
Lou !
(Laser Ninja)

de Julien Neel
Glenat
Le roi
n'embrasse pas

de Joann Sfar
Gallimard
Lorsque nous
vivions ensemble

de Kazuo Kamimura
Kana
Perdus
sur l’île déserte

de Martin Vidberg
Diantre!




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librarie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 22 janvier au Grand Café à partir de 19h00.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 14:39
Coup d'Coeur Or


La Vierge Froide et autres racontars,

de Gwen de Bonneval et d’Hervé Tanquerelle, adapté de l’œuvre de Jorn Riel.
Les participants de ce club lecture ont unanimement salué cette adaptation très réussie du livre de Jorn Riel et en ont fait leur coup de cœur d’or de ce mois-ci.
L’écrivain, conteur et ethnologue Jorn Riel a ramené de son périple en arctique des « racontars ». Des histoires d’hommes seuls, des baroudeurs sur une terre glacée où le soleil se fait aussi rare que la gente féminine. Derrière ces trappeurs bourrus et viriles, se dissimulent tendresse, pudeur et forcément un petit grain de folie. Ni réelles tranches de vie, ni récits légendaires tels sont les « racontars », toujours subtilement saupoudrés d’humour.
Le tour de force de Gwen de Bonneval est, tout en conservant la poésie du texte de Jorn Riel, d’avoir réussi à compresser le temps et les distances inhérents au récit originel. Même si le début très narratif est assez pesant, le temps de bien poser les personnages, les histoires s’enchaînent par la suite avec plus de fluidité. Les dialogues demeurent savoureux.
Le traitement graphique d’Hervé Tanquerelle est à la hauteur. L’alternance de trait rehaussé au lavis aide le lecteur à suivre les aventures de nos trappeurs. Et c’est là que le talent d’Hervé Tanquerelle s’exprime pleinement, certainement aidé par son projet « Pages Blanches ». Il a dessiné de vraies trognes qui donnent toute l’épaisseur et la crédibilité aux personnages. Des personnages bien campés, gros durs mais sensibles, tendres, chaleureux et humains.
Attendons désormais de voir le film... même si nous ne pourrons malheureusement pas y voir de Jean Gabin, Lino Ventura et autres Jean Yann à qui nous avons immédiatement pensé.

Coup d'Coeur Argent

Le Signe de la Lune,

d'Enrique Bonnet et José Luis Munuera
Le très bel album d’Enrique Bonnet et José Luis Munuera rate la première place de peu. Les qualités graphiques incontestables de ce conte merveilleux n’ont pas suffit à compenser quelques petites faiblesses de scénario.
Il s’agit de l’histoire de deux jeunes garçons, Brindille et Rufo, qui se disputent l’amour d’Artémis, une mystérieuse jeune fille fascinée par la lune. Cette rivalité va mener au drame et faire ressortir les vraies personnalités des protagonistes.
Les lecteurs ont été enthousiasmés par le visuel de l’album. Les qualificatifs « d’énorme » pour le traitement au lavis et de « monstrueux » pour le découpage ont été prononcés d’emblée. Le dessin fait immédiatement entrer le lecteur dans l’histoire. Certaines planches sont de pures merveilles. Le récit est fluide et la première partie est une véritable montée en puissance... qui, malheureusement, s’essouffle quelque peu sur la fin. Cette entrée en matière tonitruante graphiquement et scénaristiquement qui, malheureusement, ne tient pas ses promesses a rappelé l’écueil du deuxième tome de "Là où le regard ne porte pas" (dans la même collection). La faute certainement à un final inadapté, des personnages pas assez travaillé et des pistes non exploitées. Cependant, il reste indéniable que cet album mérite de trôner dans vos bibliothèques.
Coup d'Coeur Bronze


Criminal T4 Putain de nuit,

de Ed Brubaker et Sean phillips.
Médaille de bronze pour ce comics, qui, une fois n'est pas coutume, est abordable même pour les novices du genre!
Il s'agit avant tout d'un polar très noir au scénario surprenant jusqu'à la dernière case. Sans trop en dévoiler, on se trouve dans un univers à la Sin City où l'on suit l'histoire de Jacobs Kurts, auteur de comics, insomniaque et ancien faussaire qui a déjà beaucoup perdu dans sa vie. Il va croiser Iris, beauté fatale, et là tout va partir en vrille au cours de cette "putain de nuit".
Les lecteurs du club ont dans l'ensemble peu apprécié le graphisme "rétro" de Phillips et le fait que la couverture soit peu engageante. Mais au delà de ça, le scénario très solide les a embarqués avec néanmoins un petit manque de clarté sur la fin.
L'auteur, Ed Brubaker, devenu un maitre du genre, a déjà reçu une Eisner award pour cette série en 2007.

 

Marilyn,
de De Metter.

Avis très partagés pour ce nouvel album de De Metter.
1959, écrivain débutant, Norman Wells, qui vit surtout dans ses rêves, croise par hasard son idole Truman Capote dans un bar, en compagnie d’une actrice brune complètement saoule qui oublie un escarpin dans sa voiture. Rapportant la chaussure le lendemain, il découvre qu'en réalité c'est Marilyn Monroe ! Plein d'admiration, il l'emmène en balade au volant de sa voiture avant de lui faire le coup de la panne, perdu au fin fond d’une campagne sous la neige. Tous deux débarquent alors dans une maison lugubre et pas nette, où une petite fille aurait jadis disparue…
Le graphisme, toujours aussi magnifique, de De Metter a convaincu le club de lecture, seul le scénario l'a divisé.
Les uns le trouvant trop "téléphoné", sans réelle surprise et les autres divertissant et notant qu'il s'agit avant tout de l'histoire d'un fantasme : Marilyn !

 


 

Noir c’est Noir,
de Tim Lane

Parmi cette sélection, l’album de Tim Lane arrive bon dernier.
D’entrée l’ambiance est donnée et le lecteur se fait violence pour déchiffrer cette suite de nouvelles plus noires les unes que les autres. Certes, il y a de bonnes idées, comme ces personnages à découper en diorama amenant un certain cynisme sur ses anti-héros. Mais Tim Lane se contente souvent de noircir le papier par un graphisme chargé et inexpressif, une mise en page aléatoire et hachée, rebutant malheureusement toute tentative de lecture. Les histoires ne se croisent pas et il n’y pas de volonté de créer un univers. Le trait, rappelant celui de Charles Burns, n’en a malheureusement pas la simplicité et la fluidité. Les "plâtrées" de textes font perdre tout le dynamisme de la lecture et également l’intérêt du lecteur. Gageons que publié dans un périodique, ces nouvelles puissent avoir un intérêt, mais regroupées dans un recueil, elles sont justes imbuvables et rebutantes.

 

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 22:56



Blast
de Manu LARCENET
DARGAUD
Encyclomerveille
d'un Tueur

de Patrick Chamoiseau
et Thierry Ségur
Delcourt
Le samouraï
Banbou

de Taiyou
Matsumoto
Kana
Mauvais
Garçons

de Christophe Dabitch
et Benjamin Flao
Futuropolis
Street Angel
de Brian Maruca
et Jim Rugg
Lezard noir



















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librarie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 4 décembre au Grand Café à partir de 19h00.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 11:50

Dans le cadre du Festival Passeurs de Monde(s), rencontre avec Tom TIRABOSCO animée par Thierry GROENSTEEN.
Jeudi 15 Octobre - 18h30 - Médiathèque de Niort
Partie 4
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Evénement
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 11:48

Dans le cadre du Festival Passeurs de Monde(s), rencontre avec Tom TIRABOSCO animée par Thierry GROENSTEEN.
Jeudi 15 Octobre - 18h30 - Médiathèque de Niort
Partie 3
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Evénement
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 09:50

Dans le cadre du Festival Passeurs de Monde(s), rencontre avec Tom TIRABOSCO animée par Thierry GROENSTEEN.
Jeudi 15 Octobre - 18h30 - Médiathèque de Niort
Partie 2
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Evénement
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 23:10

Dans le cadre du Festival Passeurs de Monde(s), rencontre avec Tom TIRABOSCO animée par Thierry GROENSTEEN.
Jeudi 15 Octobre - 18h30 - Médiathèque de Niort
Partie 1
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Evénement
commenter cet article