Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 12:08
    Pour commencer l'année 2008, une sélection de quelques albums parus au cours du dernier trimestre 2007.

undefined


Achab
, Nantucket (t. 1) de P. Mallet, Treize étrange






undefined


De gaulle à la plage
de J.Y. Ferri, Dargaud





undefined



Droit dans le mûr
de Fabcaro, La Cafetière





undefined



Trois ombres
de C. Pédrosa, Delcourt





undefined




Ushijima, L'usurier de l'ombre
(t. 1), de Manabe, Kana




    Rendez-vous le 18 janvier à 19h. au Camino, pour ce nouveau club de lecture.
En attendant, passez de bonnes fêtes.
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 11:43
Le grand mort
Coup de coeur d’or
undefined
    Ce tome 1 d’une série dont on ne mesure pas vraiment bien le nombre d’épisodes  à suivre l’emporte même si il ne fait pas l’unanimité. Loisel est au scénario mais aussi un peu au dessin car Mallié fait du “à la manière de”, un niveau au dessous, selon les avis des lecteurs présents. La Bretagne est le point de départ de cette aventure entre Pauline, étudiante venue pour réviser ses partiels et qui devient rapidement exaspérante, et Erwan, sympathique breton métis, qui se prépare au grand voyage dans un autre monde. C’est l’album du voyage pour le passeur qu’est Erwan, et le grand mort apparaît in extremis, ce qui fait dire à certains que le démarrage est un peu long, voire même que l’idée de départ n’a peut-être pas une suite bien définie. Cette relative lenteur contribue à laisser aussi le lecteur dans l’expectative car les possibles sont nombreux, et bien malin celui qui peut annoncer une suite. Bien sûr l’héroïc fantasy est là, débarrassée des légendes celtiques du point de départ : les créatures sont originales et bienveillantes et  l’avenir de l’humanité semble en jeu ; cela a charmé les lecteurs qui ont retrouvé les ingrédients des histoires de ces mondes envoûtants. Nostalgie, quand tu nous tiens !

Château l’attente
Coup de coeur d’argent
undefined
    Château l'Attente raconte l'histoire d'un château isolé, abandonné, et de ces excentriques habitants qui vont lui redonner vie. L'histoire commence avec une version revisitée de La Belle au Bois dormant. Après le départ de celle-ci et de son Prince Charmant, le château quasi abandonné devient un havre de paix pour les parias et les exclus….
    D'une construction très riche, Château l'Attente est composé d'une multitude d'histoires dans l'histoire, et d’une galerie de personnage étonnants, à l'image de l'extraordinaire histoire de l'Ordre des Solicitines, la confrérie religieuse des femmes à barbes.
    Cet album a le format d’un  gros livre de contes. Ces derniers ont été publié aux États-Unis par épisodes, chapitre par chapitre dans l’album. Le graphisme en noir et blanc de Linda Medley correspond bien à cet univers : un trait simple et efficace, des contrastes nets. Bien que réactualisés par une américaine, ces contes respectent le fonctionnement classique du genre et il ne faut pas  attendre de parodie à la manière de Shrek. Ils ont laissé quelques lecteurs dans l’attente de chutes plus évidentes. Un univers est créé et il faut s’y immerger.

Lucy, l’espoir
Coup de coeur de bronze
undefined
    Hommage à Tonino Liberatore auteur de Ranxerox.
    Sur une idée de P. Norbert, scénariste de cinéma, Liberatore nous raconte la rencontre de Lucy, notre grand-mère à tous, avec une autre horde pré humains, différents d’elle et surtout de l’un d’entre eux, qui a été exclu de son groupe. Une unité de temps improbable et une histoire d’amour pleine du respect d’autrui que l’on vient de découvrir, sans vouloir le conquérir brutalement, montrent le didactisme de cet album. Il se trouve à la croisée des chemins de la BD, du produit dérivé d’un documentaire T.V. comme L’Odyssée de l’espèce et du roman photo de l’impossible, voire même de l’album de vignettes de notre enfance. En effet, le graphisme est surprenant : les cases sont plus proches d’une capture d’écran vidéo que du dessin ; le texte se limite aux seuls récitatifs laissant la parole à un narrateur qui commente les découvertes de Lucy. C’est un album agréable et facile à lire et qui sera un parfait support visuel pour des enfants ou de jeunes adolescents. Yves Coppens, professeur au collège de France, en a rédigé la postface, c’est vous dire le sérieux de l’entreprise.
http://www.lucy-bd.com/index.html

Le manoir des murmures (T. 1)
undefined
    Des préviews qui laissaient espérer une bonne surprise mais il n’en est rien. Cet album noir, non pas dans l’intrigue mais dans la réalisation des couleurs informatiques, est parfois difficile à lire à la lumière artificielle. Annoncé comme novateur, il mélange un graphisme franco-belge à celui du manga comme d’autres l’ont déjà fait pour surfer sur une vague dite porteuse. Grands yeux, mouvements des personnages accentués par un effet flou du décor, onomatopées, etc.                      
    Enfermements d’enfants, monstres en gestation, virus, mystère épais et univers oppressant sont les recettes d’un scénario indigent qui multiplie ses sources d’inspiration sans vraiment en choisir une et s’y tenir. Un seul membre du club a déclaré qu’il lirait la suite.


Billy the kid
undefined       
        Le nanar du mois.
    Ce mauvais conte d’horreur de la série Z n’a pas remporté un franc succès auprès des ses quelques lecteurs ! Une couverture aux couleurs pastel qui ne correspond pas au graphisme de l’album dont l’histoire navigue entre Frankenstein et Elephant Man, tout en se prenant au sérieux. Mise à distance  et parodie étaient attendues mais ...






l'affiche de la selection au format pdf est accessible en telechargement : ici
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 15:22
Rendez-vous au Grand Café vendredi 14 décembre, à 19 heures, pour débattre de la sélection du mois.
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 12:36
 Voilà la nouvelle sélection
billy.gif


Billy the kid et la foire aux monstres, Powell
Wetta Worldwide






chateau.gif


Château l'attente, Medley
Ca et là






lucy.gif

Lucy, l'espoir,  Norbert - Liberatore
Capitol









Le manoir des murmures t.1, Munoz - Tirso - Montes
Les Humanoïdes associés








Le grand mort , Loisel - Djian - Mallie
Vent d'ouest





      
        Nous  élirons le palmarès  le  vendredi 14 décembre.
            Bonne lecture

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 17:25
Retrouvez Patrick Prugne (L'auberge du Bout du Monde, Le Fol,...) et Tiburce  Oger (la Forêt, Gorn, L'Auberge du Bout du Monde,...) pendant l'exposition à l'Abbaye de Celles sur Belle (79) du 23 au 25 novembre.
Au programme :
Vendredi 23 :
Vernissage de l'exposition à 18H30
Conférence Débat avec les auteurs à 21H00

Samedi 24 novembre :
Animation à la bibliothèque de Celles sur Belle de 10H00 à 12H00
Séance de dédicaces de 15H00 à 17H00

Entrée Expo : 2€

tract1--Small-.jpg
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Evénement
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 10:28
construire.jpgConstruire un feu, Chabouté, Vents d'Ouest

Coup de coeur d’or
    Unanimité ou presque, cet album n’obtient que des 1ères ou 2èmes positions.
    Un exercice de style réussi. Chabouté a remarquablement adapté cette courte nouvelle J. London dont l’action est simple et limitée. De ce prétexte narratif dont l’issue ineluctable est évidente dès les premières pages, Chabouté réussit un album “froid” en utilisant parfaitement les noirs, les blancs et les gris pour nous plonger dans le Klondike par - 60°.  Seule la couleur du feu  a été un peu critiquée, pour certains, il est un peu trop criard. Malgré l’issue fatale annoncée, les lecteurs se sont laissé happer par la maîtrise graphique et le découpage efficace. Quelques planches muettes expriment très bien le ressenti du prospecteur vivant ses dernières heures. Une réussite, peut-être destinée à un public un peu averti, car sa lecture peut se faire rapidement si l’on ne prend pas le temps de bien “lire” les im
ages.


panique.jpgPanique organique, Marion Montaigne, Sarbacane
 
Coup de coeur d'argent
        Par une voix d’avance, Panique organique de Marion Montaigne, publié dans la toute nouvelle collection BD “Sarbacane” (http://www.editions-sarbacane.com/), dirigée par Gwen de Bonneval (Basile Bonjour, Messire Guillaume), l’emporte sur Le Maître de Ballantrae.
    Cette BD faussement jeunesse, mélange d'"Il était une fois la vie" et de "l'aventure intérieure", a fait l'unanimité du club de lecture. L'auteure nous entraîne dans une hilarante visite du corps humain, en l'occurence celui de Stiveune, adolescent de 13 ans, à la veille de sa puberté. Un album aux dessins toniques et aux dialogues plein d'humour qui aurait sa place dans les programmes scolaires.
    Seule limite : le public ciblé ;  en effet, certains lecteurs ont eu l’impression que l’auteure s’était retenue dans le traitement de quelques péripéties.

Le-maitre.jpgLe Maître de Ballantrae, Hippolyte, Denoël graphique

Coup de coeur de bronze
    Adaptation réussie du roman éponyme de Stevenson par un jeune dessinateur, Hippolyte (http://www.hippolyteartwork.com/site.htm).
    Un graphisme original : un crayonné limité au minimum et une très belle utilisation de l’aquarelle créent une atmosphère et des personnages particulièrement adaptés  à l’histoire. Selon certains, c’est très beau et c’est un des éléments de la réussite, selon d’autres, c’est un obstacle à la compréhension car il faut apprivoiser le style graphique avant de plonger dans cette BD.
    Du milieu du XVIIème siècle  à sa fin,  les 2 fils de Lord Durrisdeer et Ballantrae se déchirent. Un  extrait de la préface (cf. tome 1) élogieuse de Michel Le Bris, spécialiste de Stevenson et, par ailleurs, organisateur du festival Etonnants voyageurs, complète le propos. “Deux frères que tout oppose : l’un, James, hardi, hâbleur, sans scrupule, voleur, menteur, trousseur  de filles, coureur d’aventures, inquiétant, comme tous les séducteurs, l’autre, Henry, timide, casanier, laborieux, économe, paré de toutes les vertus, ennuyeux au possible, encombré de lui-même, amoureux en silence de la belle cousine qui n’a d’yeux, bien sûr, que pour le voyou, et la haine montant entre les deux, le monde qui devient peu à peu le théâtre  de leur affrontement dont l’issue sera fatale.”
    Hippolyte vous immerge dans cette tragédie.

le-tueur.jpgLe Tueur, Jacomon & Matz, Casterman
 
    Quatrième de la sélection, le sixième opus du Tueur de Jacamon et Matz est sans aucun doute celui qui a fait le plus débat. Celui-ci reprend les ingrédients qui ont fait le succès de la série et qui fonctionne toujours aussi bien dans ce one shot qui peut se lire indépendamment de la première série.
    Ses partisans apprécient le graphisme épuré et le cynisme du personnage, tueur à gage solitaire, méthodique et sans scrupule qui dit faire un boulot comme un autre.
    Ses "détractueurs", eux, qualifient le dessin de fade, le cynisme convenu, rempli de clichés et ont été gênés par la voix off du tueur.
    On notera que seuls ceux qui ont lu les autres tomes de cette série ont aimé cet album. Toutefois, certains ont retrouvé des “ficelles” employées dans la 1ère série.

au-guet.jpg
Au Guet
, Terry Pratchett, L'Atalante

    C’est la déception de la sélection. Seulement 2 lecteurs ont lu cet album intégralement. Peu de fluidité et de cohérence dans la narration, des variations  graphiques peu pertinentes. Même les connaisseurs de l’unvers imaginé par Terry Pratchett ne s’y sont pas retrouvés. 






l'affiche de la selection au format pdf est accessible en telechargement : ici

Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 21:31


Bouzard sera en dédicaces au Matoulu le samedi 24 novembre 2007de  10H30 à 12H00 et de 14H30 à 17H00!!
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Evénement
commenter cet article
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 10:30
Samedi 10  novembre le Centre Culturel Leclerc invite trois auteurs pour une grande séance de dédicace : Isabelle Dethan, Mazan et Fred Coconut  sont les  auteurs invités  de l'édition annuelle du festibulle.


 
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Evénement
commenter cet article
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 18:10
Vendredi 9 novembre, à 19h., au Grand Café,  pour le 1er club de  lecture de l'année 2007/08.
Venez nombreux.
Repost 0
Published by Niort en bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 13:52
logokaz2-1.png
Chouette alors,

les adhésions  pour l'année (scolaire) à venir sont ouvertes. Des bulletins sont (ou seront très bientôt) disponibles auprès de tous les libraires spécialisés BD du centre ville de Niort (merci à lui).


En AG nous avons décidé de porter la cotisation annuelle à 10 euros (soit le prix d'un Thorgal, d'un Tuniques Bleues ou de Football, Football (une somme dérisoire donc). Celle-ci ouvrira  droit à participation à l'ensemble de nos activités (club de lecture ou club de lecture et bien d'autres choses encore). Un bulletin  d'adhésion fait avec du papier devra être rempli avec un crayon par l'adhérent lui-même (ceci afin de  créer une base  de données fiables, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent).

Pour les plus généreux d'entre vous, les plus fortunés ou ceux dont la raison vacille, nous préparons une formule d'adhésion qui ne donnera droit à rien sauf de donner n'importe quelle somme d'argent (des euros seulement, les chéques libellés en Ngultrum * (ou toute autre monnaie exotique) ne seront pas acceptés). Vous deviendrez alors membres bienfaiteurs de notre association (classe, non?).

Allez hop, à vos chèquier!!!

* in Bob et Bobette au Bouthan, planche 44, case 7

Repost 0