Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 20:38
Coup d'Coeur Or

11.03.01

POLINA -  BASTIEN VIVES
 
Russie...danse classique...Ces mots ravivent peut-etre dans la mémoire de certains le souvenir des célèbres transfuges Noureev ou Baryshnikov, mais cet univers à priori ne semble pas devoir passionner les lecteurs de BD, en particulier la jeunesse...Et pourtant...pourtant le personnage de Polina nous charme, son histoire nous passionne, toutes générations confondues...
Polina, dans les premières pages, c'est cette petite fille de 6 ans qui arrive pour passer l'examen d'entrée dans l'école de danse du "terrible" professeur Bojinski...Comme elle est touchante dans son appréhension, avec son petit nez noirci d'un coup de pinceau qui la distingue de toutes ses camarades... Bien sûr, elle est acceptée, remarquée même, et l'on devine très vite qu'elle aura un destin particulier, si elle parvient à surmonter les épreuves imposées par ce professeur qui impressionne tous les élèves, avec sa stature imposante, son intransigeance et son idéal de perfection... Et, très rapidement, c'est l'adolescente, puis la jeune femme que le roman va suivre: bonheurs, chagrins, doutes et succès, entre rivalités et querelles d'école, Polina finira par trouver sa propre voie, sans oublier ce maitre exigeant qui avait su déceler en elle le talent à venir.
Relation maitre élève, transmission, accomplissement personnel: pour illustrer cette thématique, Vivès choisit donc le domaine de la danse, inspiré par la véritable Polina (Semionova) et décide ensuite de la technique: son trait fluide met les corps en mouvement et le choix de la bichromie confère une plus grande lisibilité au récit. On peut remarquer que l'histoire se déroule sur plus de vingt ans, ce qui impose de nombreuses ellipses, sans gène aucune pour la compréhension et la continuité de la lecture. Travail sur la narration, graphisme en adéquation parfaite, personnage complexe et attachant, une réussite qui explique que "Polina" ait fait l'unanimité.

Coup d'Coeur 
Or ex aequo
11.03.02

RALPH AZHAM - LEWIS TRONDHEIM

Dans un petit village reculé vit un peuple d'irréductibles trouillards. L'un d'entre eux, Ralph Azham était censé être l’Élu tant attendu. Mais son don qui lui permet de voir les naissances à venir est devenu la source de ses malheurs.
Traité comme un paria par les habitants il mène une existence misérable jusqu'au jour où il tient tête à une horde de barbares.
On retrouve l'univers fantastique de Trondheim qui a fait le succès de la série Donjon. Même si qualifié de moins original que cette dernière, les lecteurs ont néanmoins pris du plaisir à lire cet album récréatif à l'humour décalé un brin "crétin" qui plaît tant. Plusieurs niveaux de lecture ici aussi ce qui en fait un ouvrage pour tout public. Le graphisme si particulier est rehaussé par une mise en couleur inattendue mais réussie.
Le scénario à la fois drôle et touchant est construit en flash-back qui fonctionne plutôt bien puisque on a hâte de connaître la suite qui est prévu pour fin août. Si vous n'êtes pas amateur de la patte Trondheim passez votre chemin mais si vous êtes clients foncez vous ne serez pas déçus.
Coup d'Coeur Bronze

11.03.04
 

LE DERNIER COSMONAUTE- AURELIEN MAURY

Larry semble perpétuellement dans la lune. En tout cas, il a la tête dans les étoiles, rêve de voyages spatiaux et a donc bien du mal à trouver sa place dans le monde terrestre. De son côté, Alice passe son temps à jouer de l’orgue dans l’église. Non qu’elle soit très croyante, mais il ne semble pas y avoir grand-chose à faire dans cette petite ville. Pas grand-chose ? Peut-être s’aimer, non ?
Fort de sa ligne claire ronde et sobre, d’un attrait pour la science-fiction et d’un récit autour des thèmes de l’ennui, de la destinée et du passage à l’âge adulte, Aurélien Maury semble s’inscrire dans une filiation directe avec l’auteur américain Chris Ware. Bien sûr, il n’atteint pas le niveau (obsessionnel) de détails graphiques, ni l’intelligence de construction narrative du créateur de Jimmy Corrigan. Ses personnages de grand enfant rêvant d’être cosmonaute et de jeune femme tristounette sont sans doute un peu trop pâlots, et son intrigue un poil trop plate. Mais son joli volume à l’italienne (très bien édité) recèle une certaine poésie et des séquences parfois fortes. Ce curieux voyage dans les astres vaut donc un petit détour.
Si à la lecture de ce bel objet on ressort touché, on regrettera le côté travail post diplôme très policé qui n'a pas laissé la place à un peu de folie; même l'apparition du vaisseau spatial d'un autre type ne suffit pas à sublimer l'ensemble.
Une 3ème place de cette sélection de mars à 2 doigts de la seconde, écrasée par la maturité du récit de B. Vivès, de 11 ans le benjamin d'A. Maury.

  11.03.05

  LA LOI DU TEMPS- HIROSHI HIRATA

A travers 4 histoires courtes, Hirata nous plonge dans le Japon féodal. Il nous entraine dans ces récits fondés sur des faits historiques où des seigneurs locaux font régner leur loi avec violence. Description des mœurs, de la politique, et des contraintes de cette période violente du japon médiéval :
- Dans La Danse du vaste amour , Riya, dont le destin a été endeuillé par celui qui a violé et assassiné sa mère, finira, après être allée presque au bout du devoir de vengeance, par trouver la force de pardonner pour mieux reconstruire sa vie.
- Il vivait des jours tranquilles  évoque le destin d’un fonctionnaire effacé qui devient justicier, avec la complicité de son épouse.
- La brigade du Byakko-taï raconte le parcours d’un ancien très jeune guerrier, l’un des vaincus de la guerre de Boshin.
- Enfin, Kenzan dresse un portrait de tyran, obnubilé par son pouvoir et son rôle de chef qui après une épreuve terrible, découvre un brin d’humanité.
Thème intéressant pourtant l’excès de scènes de massacres et de suicides au sabre qui sont alignées finit par être difficile à supporter. De même pour les très nombreux viols qui auraient pu être seulement suggérés.
  11.03.03

  HELLBOY T10 - CORBEN & FEGREDO

1956, quelque part dans les montagnes de l’ouest de la Virginie, Hellboy croise le chemin de Tom Ferrell. Alors qu’il était adolescent, le jeune homme vendit son âme à un démon, une abomination appelée l’Homme Tordu. Ensemble, Hellboy et Tom s’enfoncent jusqu’au cœur des Appalaches pour affronter le démon et tenter de récupérer l’âme du malheureux. Ce tome est un recueil de 4 Histoires
L'homme Tordu : Le premier récit porte le même titre que l’album, Mignola nous livre la une histoire typique du folklore américain, le personnage principal est Tom, tandis qu’Hellboy ne joue qu'un rôle d’observateur et de garde du corps.
Le thème est la quête vers la rédemption de notre héros qui est tombé sous le charme d’une jolie blonde et qui a vendu son âme au diable. Il devra affronter une vingtaine d'années après le fameux Homme Tordu un démon avare et vaniteux On retrouve au dessin l'excellent Richard Corben au style reconnaissable entre mille et qui s'applique à merveille à l'univers d'Hellboy.
Eux qui ont pris la mer dans ces bateaux : Une histoire de pirates, Mike Mignola révèle qu’il adore ce genre d'histoire notamment celle du terrible Barbe Noire et sa tête perdue. Dans sa version, il nous décrit Barbe Noire cherchant son crâne depuis des siècles.
Récit intéressant mais trop court qui nous laisse sur notre faim.
Dans la chapelle de Moloch :  On retrouve avec bonheur une histoire intégralement dessinée par Mignola artiste au réel talent  dont le style est très épuré, il a également une maîtrise parfaite des ombres. Ce récit ce déroule au Portugal Hellboy enquête sur un peintre, qui plagie les œuvres de Goya et qui est possédé par Moloch un dieu à qui on offrait des enfants en sacrifice.
Le Grain de beauté : Ce récit farfelu a été imaginée par Mike Mignola après une visite médicale ou un médecin lui disait qu'il serait bien d'examiner le grain de beauté qu'il avait sur le pied.

En conclusion un très bon album de Hellboy si on aime les univers riche et originaux mélangeant des légendes existantes et des inventions de l’auteur..

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 13:19
11.03.01.jpg
  11.03.02.jpg
11.03.03.jpg
  11.03.05.jpg  11.03.04.jpg

Polina
de Bastien Vives 

Kstr

Ralph Azham
de Lewis Trondheim
Dupuis

Hellboy T10

de Mignola,

Corben & Fegredo
Delcourt

 

La loi du temps

de Hiroshi Hirata
Delcourt

Le dernier cosmonaute

d'Aurélien Maury
Tanibis




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librairie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 8 Avril 2011 à 19h, au Grand Café.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:15
Coup d'Coeur Or

9782352830603 cg

MASQUES-  CASINI
Dans ce polar noir en trois actes se déroulant aux Etats-Unis, un jeune adolescent en rupture avec la société décide d'intégrer un gang violent pour s'en sortir. Les personnages, comme autant de pièces de puzzle, vont se mettre en place et jouer leurs tragédies.
Comme il l'explique dans sa postface, S. Casini a constitué le récit initial de cette oeuvre de jeunesse en 1996, qu'il a complété pour cette édition. La différence de trait est apparente, tout comme la mise en couleur qui n'apparait qu'à la 3ème partie du récit. L'ambiance, toute baignée de Pulp Fiction, sert correctement l'ouvrage même si le lecteur n'est pas surpris par le scénario (trame type "Duel au soleil" ou "A l'est d'Eden"). La qualité de dessin est bonne, typique années 1980. Cependant elle aurait pu rajouter un côté un peu plus crasseux et glauque, complétant une certaine vulgarité des textes. La couverture, esthétique, est bien équilibrée et donne envie de s'investir dans l'ouvrage.
Cet ouvrage termine premier ex aequo d'une sélection de Février 2011 un peu pauvre après celles des mois passés.
 

Coup d'Coeur 
Or ex aequo
9782359101317 cg

SOIL- ATSUSHI KANEKO

Soil Newtown, petite ville Japonaise est une «ville nouvelle» créée au milieu du désert par ses habitants. Cette banlieue paisible où tout le monde se connait et vit harmonieusement va connaître des événements étranges quand une famille entière disparait laissant derrière elle des traces suspectes, Yokoi et Onoda aux caractères bien opposés sont chargés de l'enquête.
Au fur et à mesure des événements les personnages apparaissent au grand jour et la façade parfaite de la ville de Soil montre enfin son vrai visage.

Cette album est une pure enquête policière entre le thriller et l'horreur, les protagonistes d’apparence gentils et propres sur eux sont tous vraiment dérangeants et l’atmosphère devient vite irrespirable.
Le duo d'enquêteurs, un misogyne coiffé d'une moumoute qui passe son temps à sentir ses aisselles et se gratter l'entre-jambes et une enquêtrice au physique ingrat et peu sûre d'elle forment un couple d'anti héros.
Les habitants de soil cachent derrière leurs apparences lisses et respectables des attitudes psychologiques plutôt malsaines, comme le délégué des habitants manipulateur et malade du contrôle. Coté graphique le trait rappelle plutôt certains comics américains que le manga classique.
Le trait, le découpage et la composition des cases témoignent de la parfaite maîtrise, l'expression des visages dépeint idéalement l'ambiance aseptisée et étouffante du manga.
Malgré tout, la succession un peu trop rapide des événements nous embrouille facilement et nous empêche de faire le lien entre les différentes intrigues, nous obligeant même à revenir quelques pages en arrière afin de tout saisir.
Soil termine 1er ex aequo  de la sélection avec un scénario intéressant qui donne envie de suivre les prochains tomes.

 

Coup d'Coeur Bronze

9782818902707 cg
 

SI SEULEMENT- RODOLPHE & CHABANE

Beau jeune homme de 17 ans, Joe Horton rêve de devenir une star du rock ou du cinéma. Mais le jour où il sauve sa sœur des crocs d'un chien, ses rêves s'envolent... Ce combat lui laissera une douloureuse cicatrice sur le visage. C'est 10 ans plus tard que l'on retrouve Joe Horton devenu écrivain à succès. Il découvre dans sa cave de mystérieuses portes qui ,une fois franchies, le mènent à ce qu'aurait pu être sa vie sans cet accident. Rodolphe met ici en avant les différents choix qui conditionnent nos vies. Malgré un scénario peu original qui rappelle celui de Giroud pour sa série Destins(où l'on découvre les différentes vies d'une héroïne) , les multiples destinées de Joe Horton piquent la curiosité du lecteur. Un scénario bien construit qui donne envie de lire les prochains tomes...

  9782205064278 cg

DE CHAIR ET D'ECUME - WANDERER

Lorsqu’un grand éditeur comme Dargaud décide de lancer une nouvelle série et un nouvel auteur simultanément, même par les temps actuels de forte production, cela reste un évènement. Il s’agit effectivement du premier album de Wanderer (après une collaboration auprès de Christophe Bec) qui y a mis tout son talent. Graphiquement le travail est colossal : qualité du trait, mise en page, couleurs tout est à l’avenant et d’une qualité remarquable. Les lecteurs ont tout de même tiqué sur les couleurs rosâtres de la couverture qui ne sont pas du meilleur effet. Le scénario jongle avec plusieurs idées directrices simultanément faisant basculer le récit dans l’aventure, le policier, l’historique le tout dans un contexte fantastique à la steam-punk. Et là malheureusement, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est confus. Le lecteur perd facilement le lien d’une page à l’autre, il est nécessaire de revenir arrière régulièrement pour savoir qui est qui sans forcément chercher à comprendre la trame. Cette confusion des genres rend la lecture difficile et pesante. Bref, quand on voit le potentiel énorme de Wanderer et la qualité de son travail, des moyens mis en oeuvre par l’éditeur pour vendre l’œuvre, nous sommes en droit de nous demander pourquoi un directeur de collection n’a pas fait son travail. Car tout le problème est là. De Chair et d’Ecume n’aurait jamais du être édité sous cette forme. Il a clairement manqué une aide à l’écriture et la construction de cet album qui l’aurait sublimé.
http://www.dechairetdecume.com/
http://www.youtube.com/watch?v=2Lw_WDsdANc
  9782359101492 cg

TANK GIRL- ASHLEY WOOD & ALAN MARTIN

TankGirl, la plus punk des héroïnes de bandes dessinées fait son retour sur les terres australiennes, accompagné de Booga, son compère kangourou mutant. Inédit en France jusqu’à aujourd’hui, Tank Girl : the gifting est publié en 2006 chez IDW.
Suite à un pur navet comme Hollywood sait malheureusement en faire lors d'adaptations, les auteurs auront fait sommeiller la belle à crête, durant une dizaine d’années (de 1995 à 2006). Mais les héroïnes aussi loufoques et malmenées soient elles ne meurent pas, elles changent de coiffure et de dessinateur.
Ainsi Alan Martin revient au scénario, mais Jamie Hewlett, responsable désormais du design graphique du groupe Gorillaz, cède la place à Ashley Wood. La paternité du trait devient alors évidente au vue de l’album.
Tank girl aura fini pourtant belle dernière du palmarès de ce mois de Février. Si son retour reste une  découverte pour beaucoup, il est également et surtout ressenti comme sérieusement daté "années 90", outrancier, à la limite du revival commercial (un bon coup juteux des auteurs ?) et donc une imposture possible, bref un retour raté. Never mind the bollocks !TankGirl the Gifting  est un album irrévérencieux et volontairement grossier,  du moins en aperçu. Le trait, le découpage et la composition des cases respirent pourtant toujours l’anarchie et le punk salutaire des débuts. Alan Martin n’est pas avare en références musicales, littéraires et politiques, et poursuit son œuvre anarchiste et féministe.  Ashley Wood  assure dans la continuité un rythme vif, nerveux et donne à l’action une proximité sans fard ni paillette.
La sentence est tombée : "Punk is dead", il n'empêche  : "Les innocents meurent les premiers " (Tank Girl - 2006).

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 15:47
9782205064278_cg.jpg
  9782352830603_cg.jpg
9782359101317_cg.jpg
  9782359101492_cg.jpg
9782818902707_cg.jpg

De chair et d'écume
de Wanderer 

Dargaud

Masques
de Casini
Mosquito

Soil

de Atsushi Kaneko
Ankama

 

Tank Girl

de Ashley Wood

& Alan Martin
Ankama

Si seulement...

de Rodolphe & Chabane
Grand Angle




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librairie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 11 Mars 2011 à 19h, au Grand Café.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 19:07
Coup d'Coeur Or

9782848654294 cg

LE ROI OSCAR -  RIEL, BONNEVAL & TANQUERELLE
Le roi Oscar et autre racontars », morceau de choix pour le club de lecture, placé en tête des notes de pratiquement tous les participants.  Il faut dire qu’avec Hervé Tanquerelle au feutre et au pinceau, Gwen de Bonneval au scénario et les nouvelles de Jørn Riel tout état réuni pour un nouveau livre plaisir faisant suite à un premier tome déjà très réussi « Vierge Froide ».
Hervé Tanquerelle  donne une véritable « gueule » à ces hommes bourrus et édentés qui sont le cœur du récit, au milieu du Groenland : sa nuit polaire, sa neige et ses rudes trappeurs.
Tout le club a aimé le banquet d’adieu à un cadavre congelé, la bataille sur les toilettes extérieures et l’improbable folie autour d’un cochon.  Le récit du jeune homme désireux d’aventure polaire a été jugé moins bucolique.
Gwen de Bonneval amène son talent de narrateur pour reprendre le texte initial et l’adapter au support «bande dessinée ».
Ceux qui n’avait pas lu « vierge froide «  ont adoré, pour les autres c’est une excellente BD,  l’effet de surprise en moins.
Une première place au palmarès du club de lecture amplement méritée.
 

Coup d'Coeur 
Argent

9782723474009 cg

BARZOON CIRCUS- PILET & DARLOT

Une nuit d'Halloween dans les années 30, une troupe d'artistes itinérants s'arrêtent à Tempérance, capitale de l'Alabama. Ils vont donner une représentation avec leur cirque Barzoon Circus pour la célèbre fête de la citrouille. Mais avec un accueil des plus glacials des habitants et d'étranges disparitions d'enfants, cette nuit risque d'être terriblement mouvementée. Surtout que les artistes semblent également jouer le rôle d'agents spéciaux envoyés par la Maison Blanche...
Cet album publié aux éditions Treize Etrange s'adresse aussi bien à un public adulte qu'à un public jeunesse. Avec un récit rapide et rythmé l'auteur nous propose une histoire pleine de rebondissements avec une pointe d'humour. Le dessin semi-réaliste colle parfaitement à l'énigme et à l'atmosphère du sud des États-Unis des années 30. Un premier tome réussi donc qui trouve la seconde place pour cette sélection!


 

Coup d'Coeur Bronze

9782205065244 cg
 

LES SURVIVANTS- LEO

Léo nous offre avec Survivants son quatorzième album sur l’univers des mondes d’Aldébaran. Les amateurs y trouveront leur compte, puisque cette nouvelle série reprend tous les éléments caractéristiques de l’œuvre qui ont fait le succès de l’auteur brésilien. Tout d’abord son trait statique, que certains lecteurs ont qualifié de style « Graton » en référence au célèbre auteur de Michel Vaillant. Il faut effectivement un certain temps pour s’y habituer, puisqu’il laisse parfois ses personnages figés dans des postures ou expressions frisant le ridicule, digne d’un roman photo. Ensuite, le bestiaire imaginatif, riche est coloré est lui aussi de la partie. Seuls les autochtones humanoïdes nous ont laissé sur notre faim et de son pas digne de la créativité de Léo. Coté histoire, toutes les thématiques récurrentes des mondes d’Aldébaran sont présentes : machisme, tolérance, sang froid, leadership, bêtise humaine… Bref, cette nouvelle série est un concentré de Léo. L’album est donc comme toujours addictif pour ses fans qui se sont fait rapidement happer par l’ambiance… hermétique et désuet pour les autres. La lecture est plaisante et le scénario bien ficelé, même s’il n’y pas l’ombre d’une innovation ni la moindre prise de risque de la par de son auteur. Survivants termine donc logiquement troisième de notre sélection.

  9782754802512 cg

TOMBE DU CIEL- GAULTIER & BERBERIAN

1982. Emile participe à un tremplin rock et c'est le blanc. Tournant de sa vie.
28 ans plus tard, dans la peau d'un agent immobilier raté, il est séparé avec un enfant à charge, habite chez ses anciens beaux parents et profite des maisons qu'il a à vendre avec des conquêtes de passage. Il s'y fait surprendre par son patron.
C'est à ce moment que le récit bascule, un être extra terrestre faisant irruption dans la vie d'Emile avec les perturbations qu'on imagine, et un joli cliffhanger pour le second tome avec un retour en 1982.
Cet ouvrage de 200 pages finit à la troisième place de la sélection de janvier, grâce à une écriture fluide et une ambiance intéressante et malgré une qualité de trait moyenne et des personnages un peu trop stéréotypés.
  9782205063547 cg

COEUR DE GLACE - POMMEPUY & PION

"COEUR DE GLACE" : Les contes se pretent à l'illustration,à l'adaptation au cinéma,pourquoi pas à la bande dessinée? L'album "Coeur de glace" nous offre donc,avec quelques aménagements,une version BD de "La Reine des neiges" de Hans Christian Andersen.Le conte, selon le schéma classique,présentait en sept chapitres la quete de la petite Gerda pour retrouver son ami Kay enlevé par la glaçante Reine des neiges.La BD en garde les principales péripéties,tout en bousculant la chronologie pour placer au début l'attaque des voleurs et la capture de Gerda,afin de commencer par une scene d'action comme dans un bon pré-générique.C'est ensuite,par le récit que fait Gerda à son amie,que nous apprenons ses mésaventures précédentes,chez la sorcière et dans le chateau de la princesse.Chez Andersen,tout finit bien évidemment, Gerda triomphant de l'adversité par la seule force de son coeur pur, de son amour et de sa foi... Sentiments idéalisés,références religieuses,abondance de fleurs et de "guimauve",tout cela disparait dans la BD dont la dernière image montre une Gerda cynique réalisant que son Kay, finalement, n'est qu'un "abruti"...Pas de récit "à l'eau de rose" dans "Coeur de glace" qui s'inspire d'autres contes pour des situations cauchemardesques,en particulier dans le long épisode des enfants transformés pour etre dévorés,façon Hansel et Gretel,ou tout baigne dans une atmosphère angoissante,voire "glauque"...Ce climat très sombre n'a pas séduit une majorité de lecteurs,gènés aussi, semble-t-il,par un graphisme qui s'apparente à celui d'illustrateurs antérieurs comme Gustave Doré .5eme place donc pour cet album,malgré ses mérites.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 19:11
9782205063547 cg
  9782848654294 cg
9782754802512 cg
  9782205065244 cg
9782723474009 cg

Coeur de Glace
de Pommepuy & Pion 

Dargaud

Le Roi Oscar
de Riel & Bonneval

& Tanquerelle
Sarbacane

Tombé du Ciel

de Gaultier

& Berberian
Futuropolis

 

Survivants T1

de Léo
Dargaud

Barzoon Circus T1

de Pilet & Darlot
Treize Etrange




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librairie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 4 février 2011 à 19h, au Grand Café.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 20:14
Coup d'Coeur Or

9782803627516 cg

KRISS DE VALNOR T1 -  SENTE & DE VITA
Laissée pour morte au terme du 28ème album de la série mère, nous revoici en présence de Kriss de Valnor. Ame en sursis, elle reprend conscience au manoir Sessrumne, fief des Walkyries. La déesse Freyja y préside un tribunal qui doit décider de son destin, le Walhalla, paradis des guerriers, ou l'errance éternelle dans les brumes glaciales du Niflheim. Pour son salut, l'aventurière doit convaincre Freyja qu'elle n'est pas seulement celle qui toute sa vie a trompé, volé et tué les autres pour son seul profit. Commence ainsi le récit de la terrible enfance de celle qui s'est sacrifiée pour sauver Aniel son fils et la famille Aergisson.
Cela fait déjà quelques temps que l'on voit fleurir les Spin-Off , ces albums dérivés d'une série principale. C'est au tour d' Yves Sente et Guilo de Vita de prendre la main sur la série Thorgal, pour développer le temps d'un diptyque, le personnage ambigu de Kriss de Valnor.
La majorité des membres de notre club de lecture s'est laissé porté par cet album. La qualité du scénario de Sente y est évidemment pour quelque chose. La narration est fluide, efficacité et habileté sont au rendez-vous pour celui qui a déjà scénarisé les 3 derniers albums des aventures de Thorgal. Beaucoup d'entre nous ont également mis en avant le respect de l'univers graphique du créateur de la série, de Vita allant jusqu'à utiliser la même palette de couleur que Rosinski. 
Un album réussi donc, qui finit en première place de la sélection disparate de cette fin d'année.

Coup d'Coeur Argent
9782302012660 cg

LA MARCHE DU CRABE - ARTHUR DE PINS

Qui s'imaginait le triste sort du crabe carré de l'estuaire de la gironde, condamné à se déplacer sur un unique axe? Deux documentaristes animaliers sont bien décidés à nous instruire sur le sujet - les safaris ne sont plus trop exotiques à la longue -
Dans cette BD De Pins reprend le court métrage "La révolution des crabes" primé en 2004 au festival d'Annecy pour "le prix public". Après avoir vu le court métrage, la BD perd de sa saveur, en effet la majorité des trouvailles de la BD sont présentes dans le film. Ce sujet n'a pas non plus fait l'unanimité du club de lecture, certains ne se passionnant pas pour les crabes carrés. L'histoire reste malgré cela très plaisante et facile à lire.
Le dessin est épuré et coloré, selon son humeur, on peut le trouver joli et tendance, ou bien simpliste et peu travaillé.
En conclusion, cette BD est agréable et facile à lire. Elle mérite amplement sa seconde place du classement, même si l'intérêt du sujet ne saute pas forcément aux yeux de tous les lecteurs et que le soupçon de la sur-utilisation commerciale du court métrage (3 tomes de prévus pour 5 minutes de film) reste malgré tout présent.
   

Coup d'Coeur Bronze

Monsters-Ken-Dahl
 

MONSTER - KEN DAHL

Un récit autobiographique qui ne nous a pas laissés indifférents. Atypique par sa forme, ce petit carré de 15x15 ne l'est pas moins par le sujet qu'il aborde : l'herpès, maladie contagieuse et finalement mal connue du public. Son classement en 3ème position de la sélection mensuelle, s'avère être la résultante d'avis divergents. Certains, interpellés par le sujet, se sont délectés du parti-pris narratif de l'auteur, Ken Dahl employant tour à tour un ton humoristique ou dramatique, pour décortiquer la maladie et ses conséquences sociales. D'autres, insensibles au thème, ont quand même apprécié le rendu et le montage graphique noir et blanc, qui accompagne les tribulations du contaminé. Au final un ouvrage à découvrir.

  9782916207469 cg

 TROP N'EST PAS ASSEZ - ULLI LUST

"Trop N'est Pas Assez" récit épais, journal autobiographique d'Ulli Lust. Comme beaucoup dans les années 80, elle était punk, mal coiffée, bonimentait ses parents. Un jour elle quitte son Autriche chérie avec une copine improbable pour l'Italie et Naples et ce avec rien dans les poches bien sûr. On est punks, on est libres évidement puisqu'on a 17 ans, tout ira bien.
Mais ici pas de road movie à la Thelma et Louise et effectivement elles ne tomberont pas sur Brad Pitt. Ce que Marjane Satrapi évoquait en quelques cases Ulli nous le raconte sur 450 pages. Qui n'a pas déjà croisé ces filles un peu paumées parlant avec un accent peu identifiable, insouciantes, réputées peu farouche. Réputées peu farouches, évidemment tous les hommes qu'elles vont croiser (jeunes, moins jeunes ou vieux) le pensent, ils en sont même sûrs. De toutes façons elles n'ont pas le choix, parfois il fait froid et faim.
Ulli nous le fait à la punk avec un graphisme proche de celui qu'elle aurait pu avoir de manière spontanée, genre sur les genoux dans le train au moment du voyage (elle a attendu 20 ans pour nous le raconter). On sent du militantisme en tout cas de l'authenticité.
Donc pas de séduction pas de concessions, même pas la tentation de nous jouer la bande son de l'époque, à part un concert de The Clash ,la musique est quasi absente. Alors, forcément ,ça peut déplaire, sembler long ou alors avec un peu d'empathie totalement immersif.
 9782723473880 cg

 NOUVEAU MONDE- FILIPPI & MEZZOMO

Denis-Pierre Filippi et Gilles Mezzomo n’en sont pas à leur première série puisqu’ils ont déjà réalisé ensemble les aventures d’Ethan Ringler, agent fédéral. Nous attendions donc beaucoup d’un scénariste expérimenté (Les corsaires d’Alcibiade, Le Livre de Jack, John Lord, un Drôle d’Ange Gardien…) et d’un dessinateur qui a également fait ses preuves sur de nombreux albums (Luka, Destins…). La déception n’en est que plus frustrante sur un thème déjà bien exploité en bande dessinée et donc qui souffre facilement de la comparaison (Les Pionniers du nouveau monde, Un été Indien, Canoë Bay, Fort Wheeling)  D’une part parce que le trait de Gilles Mezzomo n’est pas à la hauteur de ses productions précédentes. Ce qui pourrait paraître comme des hommages ou clins d’œil aux grands (Moebius ou Manara), se retrouvent noyés dans un maelstrom stylistique étrange. Un trait qui se cherche au fur et à mesure des pages, malmené par un encrage hasardeux et des couleurs informatiques fades. D'autre part, côté narration, la maîtrise de Denis-Pierre Filippi assure la cohérence du récit mais là aussi, ça ne prend pas. L’héroïne manque cruellement de charisme, le saupoudrage de flashbacks alourdit la lecture. Les nombreuses bagarres sont-elles là pour compenser ? Le lecteur sur la défensive notera les petits défauts du scénario (pistolet à poudre étrangement efficace après un bain forcé) et autres dialogues qui ne fonctionnent pas. En résumé, le premier tome de "Nouveau Monde" finit bon dernier de la sélection.
Restons cependant positif pour la suite et gageons que Denis-Pierre Filippi saura se démarquer des précédentes séries sur ce thème avec quelques rebondissements inventifs. De même, espérons que Gilles Mezzomo, dont les cadrages lors des batailles demeurent excellents, saura tirer pleinement les bénéfices de son trait plus lâché et donc plus dynamique sur cette série.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 20:43
Coup d'Coeur Or

9782756018584 cg

L'EMBRANCHEMENT DE MUGBY -    RODOLPHE/MEYRAND 
De la gare de Mugby, on peut prendre de nombreuses destinations. A ce carrefour ferroviaire, un homme perdu cherche un nouveau départ à prendre dans sa vie. Mais lequel choisir? Après Scrooge, Rodolphe et Estelle Meyrand adaptent un autre conte de Charles Dickens, L'embranchement de Mugby. Avec un graphisme et des couleurs d'une grande douceur, Estelle nous plonge dans l'atmosphère d'une vielle de noël. Un conte rempli de poésie qui tend vers une quête du bonheur. Une belle histoire à partager en famille!

Coup d'Coeur Argent

9782357080317 cg

LE MONDE DE MA LIANG- GIROUD/LAPIERE

Dans la Chine Ancienne le jeune Ma Liang est pauvre et ne peut pas aller à l'école. Il doit travailler comme comme bûcheron pour pouvoir manger. Mais le petit garçon a un don : le dessin. Et le jour où un vieillard lui offre un pinceau magique qui donne vie à chacune de ses peintures son existence va être bouleversée.
Ce jolie conte chinois est classique mais efficace. Il entraine le jeune lecteur dans une aventure amusante et pleine de rebondissement. La lecture est fluide accompagnée d'une bonne compréhension par l'image. Le dessin bien que très « informatique » est propre et stylisé. On mettra juste un petit bémol sur le manque de mystère et de poésie due a un déroulement un peu trop rapide de l'histoire. C'est pourquoi il arrive en seconde position ce mois-ci.
   

Coup d'Coeur Bronze

9782205061154 cg 

LE REVE DU PAPILLON- MARAZANO/LUO YIN

Après une sortie en montagne avec sa classe, Tutu se perd et se retrouve dans une étrange ville où des lapins policiers l'arrêtent. Elle n'est pas la bienvenue. Une nouvelle vie attend Tutu qui ne souhaite qu'une chose : rentrer chez elle. Entre le rêve et la réalité, cette histoire nous plonge dans un voyage au cœur  de l'imaginaire avec une lecture facile. Cependant, un sentiment de "déjà vu" s'impose rapidement. On ne peut ignorer la ressemblance marquante dans le récit et le dessin avec le monde de Miyazaki. Le personnage de Tutu rappelle étrangement Le monde de Chihiro. Un manque d'originalité noté par les lecteurs de mois-ci qui le classe 3ème.

  9782848654256 cg

CRUELLE JOELLE - CALI/NINIE

Joëlle, 8 ans, les cheveux roses vit seule avec sa maman. Son existence serait tout à fait ordinaire si sa mère n'exerçait pas le drôle de métier de « faucheuse » qui consiste à délivrer des passeports pour l'au delà.
Tout se complique le jour où pour devenir l'employer du mois elle doit « s'occuper » du père d'un ami de Joëlle.
Plusieurs niveaux de lecture pour cet album faussement jeunesse drôle et pleins de références. Le dessin tout en rondeur et aux couleurs vives contraste avec cet univers gothique à la « famille Adams ». Les lecteurs du club ont été un peu déçu par cette histoire qui parle de la mort et mettent en doute l'intérêt que peuvent y trouver les plus jeunes. Donc dernière place pour cette BD à prendre au second degré sinon vous passerez à coté.
Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 20:30
Coup d'Coeur Or

9782203029774 cg

ASTERIOS POLYP-   MAZZUCCHELLI
"Exterieur nuit.Orage.Puis l'objectif s'attarde sur le désordre de l'appartement avant de nous faire découvrir le célibataire à la dérive,avachi sur son lit.Manifestement au bout du rouleau notre Asterios,mais l'orage salvateur qui détruit son appartement va lui permettre de couper avec son ancienne vie,emportant hors de l'immeuble en flammes,seuls liens avec le passé,un briquet et un couteau. Commence alors une errance qui,comme dans le" Paris-Texas" de Wenders,est en meme temps un voyage intérieur, une remontée dans son passé...Peu sympathique au départ le personnage ,dans ce milieu d'universitaires et d'artistes new-yorkais ou il joue parfaitement son role d'intellectuel sur de lui.A l'opposé, sa compagne manifeste son peu de confiance en soi avec une retenue et discrétion toute japonaise...Rencontre et crises du couple, avec une  satire de ce monde "branché",comme dans un bon Woody Allen...Son personnage,sa carapace, Asterios va s'en défaire au contact de "braves gens" sans prétention,illustration toute pascalienne de la prééminence du coeur sur l'esprit dans l'ordre des grandeurs... Retour à la vraie vie, le professeur d'architecture se retrouve en train de construire une simple cabane dans un arbre...Ce qui rend passionnant ce véritable roman graphique (plébiscité en première place) , c'est la virtuosité avec laquelle l'auteur maitrise les  techniques narratives propres à la BD:disposition des cases, couleur ou noir et blanc,variations sur le graphisme des personnages,non pas de façon gratuite,mais ajoutant commentaire à la situation et aux émotions des protagonistes:l'enfance d'Hana en une planche,3 cases pour montrer la quete infructueuse de reconnaissance et d'amour maternels et un rayon de projecteur traversant la page pour finalement ignorer Hana ,la laissant dans l'ombre sur la scène du thèatre de la vie...Force et simplicité du dessin...Et puis cette magnifique variation sur le thème d'Orphée et Eurydice,cauchemar d'Asterios en noir et blanc,parfaitement intégré  à la trame du récit comme contrepoint au naufrage de son couple..Tout s'achève par une traversée dans le blanc et le bleu de cette neige qui efface les noirceurs du passé, et pour la première fois apparaissent de chauds et délicats pastels pour les retrouvailles avec Hana...Quel bonheur!

Coup d'Coeur Argent

9782848654287 cg

BRAKO - HYPPOLITE

Le décor de l'histoire est celui d'un groupe de quatre amis d'enfance qui se préparent à passer un nouvel an supplémentaire dans leur tour de béton. Très vite, les calibres sont sortis sur la table et l'intraitable Marko annonce la suite de la soirée : le braquage. Karnal, le rêveur de la bande est le seul à ne pas être au courant de l'affaire. Hostile dès le début, il ne lui sera cependant pas laissé la possibilité de se défiler et se verra embrigader de force dans l'attaque d'un fourgon convoyeur de fonds.
La psychologie de ce personnage central déboussolé puis résigné se construit progressivement par l'intercalation de planches sans paroles où son alter-ego lutte contre un loup imaginaire dans une forêt de plus en plus sombre et inquiétante... Certains pourraient trouver ces interruptions non nécessaires au déroulement de l'histoire ; d'autres une parenthèse indispensable à la montée en puissance de l'intrigue.
L'usage  efficace d'une encre aquarellée noire renforce les sentiments de désordre, d'affolement et de stress qu'éprouve Karnal et que le lecteur est amené à partager dans la construction du récit.
Dans une telle fable présentant des voyous, un thème classique,  la fin de l'histoire semble prévisible mais de nombreux rebondissements gardent le lecteur en haleine jusqu'au bout. BRAKO, un bon album qui mérite sa seconde place dans la sélection du club de lecture de ce mois.
 

Coup d'Coeur Bronze

9782505009719 cg  

BARRACUDA - DUFAUX/JEREMY

Un bateau : le Barracuda ; un capitaine : Blackdog et son fils, Raffy ; un abordage  qui rapporte le pactole : Emilio et Maria, 2 jeunes nobles espagnols déterminés à ne pas se laisser faire et dont on tirera un bon prix,  un carte qui mènera au diamant du Kashar, le plus gros du monde ! Et c'est parti pour l'aventure autour des destins croisés de ces trois adolescents, sous la houlette de Dufaux et Jérémy, dont c'est le premier album en tant que dessinateur. De la belle ouvrage, un bon découpage mais des dessins un peu statiques. Une bonne mise en bouche selon les défenseurs de cet album qui liront la suite, évoquant un plaisir récréatif ; selon d'autres, c'est du formaté ou un album de commande et cela ne transcende pas les règles du genre en matière de piraterie. A noter une préface intéressante où les auteurs  évoquent leurs références dans l'univers des pirates et expliquent leurs choix.

  9782203008540 cg

DE BRIQUES ET DE SANG - HAUTIERE/FRANCOIS

En 1914, la liste des morts étranges et inexpliquées commence à être longue au Familistère de Guise. L’enquête s’avère complexe dans ce lieu au fonctionnement singulier et à la promiscuité parfois pesante. Telle est la base de l’intrigue policière que nous narre Régis Hautière. L’histoire est bien menée bien que parfois un peu bavarde et traînant sur la longueur de ses 146 planches. L’originalité de cet album tient avant tout à son contexte. Et si l’approche didactique est appréciable pour tout ce qui touche au fonctionnement du familistère, elle a tendance à plomber le récit dès que cela concerne à la trame policière. De plus, le lecteur ne peut être que déçu par un final aussi classique que pesant (double page d’explications manuscrites incluse). Le trait original de David François n’apporte pas cette légèreté manquant au récit et ne compense pas son absence de « twist » final. Au contraire, le choix de couleurs froides et maussades, un trait privilégiant l’architecture aux personnages, créent une ambiance pesante. Ce sentiment d’oppression bien utilisée en début d’album finit par le desservir sur la durée. De plus, la réutilisation de cases « dupliquées » a eu le dont d’irriter les lecteurs avec ce sentiment de faire traîner le récit en longueur.La conclusion des membres du club lecture est sans appel. De Briques et de Sang est une très bonne base pour réaliser un téléfilm pédagogique sur l’histoire du Familistère diffusable sur France 3… mais pour une bande dessinée policière le résultat est nettement moins satisfaisant.
http://www.familistere.com/site/index.php

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:34
9782803627516_cg.jpg
9782723473880_cg.jpg 9782302012660_cg.jpg   9782916207469_cg.jpg Monsters-Ken-Dahl
Kriss de Valnor
de Sente & De Vita
Lombard
Nouveau monde
de Filippi & Mezzomo
Glénat
La marche du crabe

de Arthur de Pins
Noctambule

Trop n'est pas assez
de Ulli Lust
Ca et Là

Monsters

de Ken Dahl
employé du Moi




















Tous les albums sont gracieusement prêtés
à tous les membres de l'association par la librarie l'Hydragon
Venez débattre avec nous de la sélection le 7 janvier 2011 (date à confirmer) à 19h, au Grand Café.

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article