Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cases Donjon
  • Cases Donjon
  • : Depuis juin 2006, Niort en Bulles promeut la Bande Dessinée dans le Pays Niortais grâce à son club de lecture mensuel et par son rendez-vous annuel de juin : le Festival A2Bulles
  • Contact

Cases Donjon

Les moyens d'action de l'association sont notamment :

• des rencontres régulières permettant aux membres de découvrir er de faire découvrir les diverses formes de bande dessinée sans en privilégier aucune;
• la publication du journal en ligne, Cases-Donjon, servant de support de communication entre les membres et ouvert à tous;
• l'organisation de manifestations culturelles tels que rencontres avec des auteurs, séances de dédicaces, expositions d'oeuvres choisies;
• l'animation pédagogique dans un cadre scolaire ou non.
 

Visiteurs depuis
le 02/06/2006

Recherche

Adhésion à Neb

Contactez l'un des membres du bureau ou obtenez votre carte d'adhérent et votre bulletin d'inscription à la librairie l'hydragon, 15 rue des Cordeliers à Niort - Coût : 30 €

Archives

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 17:07
Coup d'Coeur Or

12.03.04

BILLY BAT-  URASAWA & NAGASAKI

Urasawa, l’auteur de « 20th Century Boys », « Monster » et « Pluto » nous revient avec le 1er tome de cette série où on navigue encore une fois entre le rationnel et le fantastique. En 1949, aux USA, Kevin Yamagata, dessinateur de comics né de parents immigrés découvre que le héros qu’il dessine, Billy Bat, ressemble à celui d’un manga japonais. Il se rend alors au Japon et se trouve mêlé à des meurtres et à des complots.
Le dessin est toujours précis et élégant et le cadre historique très fouillé (la reconstruction du Japon après la guerre, la présence américaine...). L’histoire bascule bien souvent dans l’irrationnel car le personnage de Billy Bat  s’avère être une entité influant sur l’histoire mondiale. 
Urasawa utilise la mise en abîme (la BD dans la BD), l’hommage (à Tezuka et aux comics). Avec son héros attachant et une histoire pleine de rebondissements, il a enchanté le club lecture, même si beaucoup se demandent où il veut nous entraîner dans les prochains tomes.

Coup d'Coeur 
Argent
12.03.03

Z COMME DON DIEGO- FABCARO & FABRICE ERRE

Z comme Don Diego revisite avec humour l'histoire de Zorro à travers de courts gags d'une demi-page. (Très) librement adapté de la série télé, on retrouve une ambiance et certains personnages qui en sont très proches, bien que parodiés. On y découvre un héros aux antipodes de celui que l'on connait. Il peine ainsi à garder sa véritable identité, se retrouve ivre à la taverne, n'arrive pas à séduire la Signorita Sexoualidad et perd toute crédibilité. La vie de justicier masqué est décidément bien difficile !
La BD a été bien accueillie dans l'ensemble par le club, ce qui lui vaut d'arriver en seconde position. L'histoire est légère mais pleine d'humour, et ce dès les premières pages. La qualité des gags est inégale mais plutôt bonne dans l'ensemble. Le graphisme est simple, le scénario réduit, mais le seul objectif est de faire rire le lecteur. Pari tenu, à quand le tome deux ?
Coup d'Coeur Bronze

12.03.02 

BATMAN AMERE VICTOIRE- TIM SALE, JEPH LOEB & WRIGHT

En troisième position ce mois-ci, un comics. BATMAN: Amère Victoire. Si les membres frileux sur le genre sont restés réservés les autres ont franchement adhéré. En effet l'objet est déjà séduisant : couverture cartonnée sobre et 392 pages. Tim Sale nous offre des graphismes taillés à la serpe, de clair obscur à la hauteur du Batman , les couleurs de Wright proche d'un Dave Stewart sur Hellboy, rendant au mieux l'ambiance gothique de l'univers de Gotham City. Les doubles pages sont justes SUPERBES.
Côté histoire, Jeph Loeb, Batman et un très mélancolique Gordon vont affronter le retour de la pègre de Gotham avec une série de meurtres en sus. Sans compter les meilleurs ennemis de l'homme chauve-souris, Harvey Dent/Double Face en tête se taillant la part belle, tous évadés de l'Arkham Asylum.
Un Batman sombre et monolithique, des méchants à la hauteur, des meurtres et autres règlements de compte et l'éclosion de Robin en fils spirituel. Que demander de plus? En bonus une histoire courte avec une Catwoman dans le genre j't'aime j't'griffe très virevoltante.
Bref un album tout à fait réjouissant et indispensable pour les fans bien que les internets me soufflent que le précédent Un Long Halloween rend ce dernier redondant et un peu décevant.

  12.03.01

ALGER LA NOIRE - FERRANDEZ & MAURICE ATTIA

Nous sommes à Alger en 1962, L’Algérie française vit ses dernières heures. C’est dans ce contexte que sont retrouvés sur une plage les corps d’une jeune bourgeoise « pied-noir » et d’un étudiant algérien. L’enquête va être menée par deux policiers, un fils de républicain espagnol et un vieux juif. Alger la Noire a divisé le club de lecture, si tous ont été séduits par la restitution d’une époque et d’un pays, certains ont trouvés que cela ne suffisait pas à insuffler de la vie à cette histoire. Même chose pour l’intrigue policière, faible pour les uns, intéressante pour les autres. Le club s’est posé des questions sur la difficulté d’adaptation du roman (les personnages qui pourraient être intéressants manquent de profondeurs, certaines scènes sont caricaturales) et sur un possible travail de commande.
En conclusion, on peut dire que ceux qui découvraient Ferrandez avec ce titre ont été séduits mais que les amateurs de ses Carnets d’Orient ont été plutôt déçus.
  12.03.05

LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE - FILIPPI & CAMBONI

D'emblée la quatrième de couverture annonce une ambiance d'inspiration Jules Verne. Les deux héros Noémie et Emilien sont de jeunes enfants passionnés par les inventions et les récits fantastiques. Ces véritables petits génies mènent une vie tranquille dans leur pensionnat, mais la disparition du père d'Emilien va tout changer. Malgré une ambiance steampunk très réussie, l'histoire manque de contenu et de précisions. On est un peu perdu dans la localisation précise de l'action et le contexte historique. On nous annonce dès la première case que nous sommes en 1927 en Grande-Bretagne pendant la première guerre mondiale. Sans davantage de précision on se demande un peu l'intérêt de cette uchronie sur le déroulement de l'histoire. On est également un peu étonné de voir penser et agir les deux héros comme de véritables adultes. Si ce décalage s'explique par le besoin de se débrouiller seuls, cela ne colle pas vraiment. Si la lecture de ce premier tome reste agréable, Le voyage extraordinaire n'a pas séduit les lecteurs de ce mois-ci et trouve la dernière place du classement.

Partager cet article

Repost 0
Published by NIORT'en Bulles - dans Club de lecture
commenter cet article

commentaires